août 25, 2015

sur-les-traces-du-roi-arthur-hero Sur les traces du roi Arthur dans le comté du Shropshire en Angleterre

Mon premier contact avec la légende arthurienne (nom donné aux histoires qui mettent en scène le roi Arthur et ses comparses) s’est fait grâce au célèbre dessin-animé de Disney : « Merlin l’enchanteur » !

Plus tard, les livres contant les légendes romantiques de Lancelot, Arthur, Guenièvre, Perceval et Excalibur ont pris place sur ma table de chevet ! Autant vous dire que lorsque je me suis installée en Angleterre il y a quelques années, j’ai entrepris de visiter ces terres mythiques.

Pour ce faire, c’est dans le comté du Shropshire, dans la région des Midlands de l’ouest que ma quête a débuté. Là où l’histoire a commencé. La légende, quant à elle, semble localiser les vestiges d’Arthur et ses chevaliers dans le Devon, au sud de l’Angleterre.

sur-les-traces-du-roi-arthur-inline Le cercle de mégalithes à Mitchell’s Fold Stone Circle - Excalibur aurait-elle été extraite de sa pierre ici ?

Un peu d’histoire…

Si le romantisme des légendes arthuriennes a bercé mon adolescence, les faits historiques dont elles seraient tirées sont bien moins épiques bien moins fleur bleue !

Selon des écrits datant du 5ème ou 6ème siècle, un roi du nom d’Arthur régna dans la région du Shropshire, dans les Midlands, et de Powys, au Pays de Galles. Tantôt appelé Arthur, tantôt « l’ours » ou même Owain Ddantgwyn, ce vigoureux roi est décrit comme ayant été le roi le plus puissant que la Grande-Bretagne ait connu !

C’est environ trois siècles plus tard que les poèmes et contes romantiques commencent à faire leur apparition. Ils racontent alors les aventures d’Arthur et de ses chevaliers. Histoire qui évoluera au fil des siècles, bien entendu.

Un circuit passionnant qui vous emmène sur les traces de la légende

Ce tour qui commence et se termine juste à l’orée de la ville de Shrewbury, à Wroxeter – où vous aurez le loisir d’admirer les ruines romaines de cette ville autrefois appelée Viroconium – vous emmène au cœur du Shropshire, berceau de la légende arthurienne.

Voici les étapes du circuit que je vous recommande :

Au château de Whittington, à la recherche du Saint-Graal

Juste après la bataille d’Hastings en 1066, Guillaume le Conquérant cède la bourgade de Whittington à l’un de ses lords, Payn Perevil. Celui-ci construit le château que vous visiterez. Perevil épouse Lynette, une descendante d’Owain Ddantgwyn, plus connu chez nous sous le nom d’Arthur ! Au 13ème siècle, l’arrière petit-fils de Lynette devient le héros d’un roman où il est dépeint comme l’héritier vivant du roi Arthur et le gardien du Saint-Graal* ! Certains pensent même que le calice sacré serait caché au château de Whittington. Je vous défie de le trouver.

sur-les-traces-du-roi-arthur-inline-1 Le château de Whittington dans le Shropshire – il renfermerait le Saint-Graal !

* la quête du Saint-Graal est au cœur des romans arthuriens. Ce calice qui fut utilisé pour récolter le sang du Christ a longtemps fait l’objet d’expéditions, à sa recherche. Il est dit que celui qui boira de l’eau à partir du calice sacré aura la vie éternelle !

Baschurch, le tombeau d’Arthur

Un poème datant du 9ème siècle fait référence à un lieu d’inhumation appelé « les églises de Bassa ». Ce poème raconte que de nombreux grands seigneurs y furent enterrés. Il est donc tout à fait possible que le roi de Powys, Arthur, y ait également été inhumé.

Wroxeter, ou le légendaire Camelot

Viroconium, aujourd’hui Wroxeter, était la quatrième plus grande ville de l’Empire romain en Grande-Bretagne. Les archéologues qui ont étudié le site sont formels : une reconstruction sophistiquée de l’ancienne Vicoronium peu après la chute des Romains aurait pris place à Wroxeter. Cette ville remarquable du 5ème siècle pourrait avoir été la capitale de la Grande-Bretagne d’Arthur, Camelot, avant d’être abandonnée au 6ème siècle. D’impressionnantes ruines romaines vous y attendent.

sur-les-traces-du-roi-arthur-inline-2 Les vestiges romains à Wroxeter où Camelot aurait été reconstruit au 5ème siècle.

Le cercle de Mitchell et Excalibur

 

La légende veut qu’Arthur devint roi lorsqu’il parvint à extirper une épée enfouie dans un rocher. Le folklore local raconte que cette épée se trouvait sur le site préhistorique de Mitchell’s Fold Stone Circle. Ce superbe site composé de mégalithes a été érigé il y a plus de 3500 ans ! Comme vous vous en doutez, de nombreuses légendes y sont attachées.

Le prieuré des dames blanches, lieu de retraite de Guenièvre

Il est dit que la bien-aimée d’Arthur, Guenièvre – ou la Dame blanche – se retire dans un prieuré isolé à la mort de celui-ci. Cette hypothèse est avancée par un romancier, Thomas Malory, dans son roman de 1470 « La mort d’Arthur ». Le prieuré en question serait le White Ladies Priory, dont vous pourrez visiter les superbes vestiges lors de votre visite.

J’ai choisi de vous parler des cinq étapes qui m’ont le plus frappé. Il y en a douze au total, et toutes vous en apprendront un peu plus sur le roi Arthur et les légendes qui l’entourent. Je vous le répète,cette quête dans le Shropshire est incontournable, vous y verrez des merveilles archéologiques et reviendrez en France la tête pleine de souvenirs !

sur-les-traces-du-roi-arthur-inline-4 La retraite de Guenièvre au prieuré des White Ladies dans le Shropshire

Vous aimerez aussi

Retour au Blog