Le centenaire de la guerre

Retour sur la période 14-18 hero image

Retour sur la période 14-18

Musées


De nombreuses manifestations et expositions commémorent la Grande Guerre et rendent hommages aux victimes britanniques.

A l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, une série d’événements est organisée au Royaume-Uni afin de la commémorer. Ces événements attirent des milliers de personnes, Anglais comme touristes, qui se pressent pour admirer les multiples hommages faits à ces hommes et femmes qui sont morts pour leur pays entre 1914 et 1918. Expositions, dépôt de gerbes, sonnerie aux morts, temps de recueillement sont organisés pour ne pas oublier. Focus sur les célébrations qui ont marqué et marqueront encore jusqu’en 2018 le centenaire de la Grande Guerre en Angleterre.

Les premiers hommages

Plusieurs évènements ont déjà attiré les foules à Londres. Parmi ceux-ci, la « Tower of London remembers » à la Tour de Londres. Au total, 888 246 coquelicots en céramiques ont garni les douves de la Tour pendant plusieurs semaines. Chaque coquelicot représentait un soldat anglais mort au combat durant la Grande Guerre. Ce champ de coquelicots, véritable marée rouge, a été imaginé par l’artiste Paul Cummins et mis en scène par Tom Piper et a connu un grand succès.

L’« Every Man Remembered » est une statue éphémère d’un soldat entouré de coquelicots qui trônait au centre du Trafalgar Square. Toutes les dix minutes, la statue ouvrait les yeux lorsque les « poppies » (ou « coquelicots » en anglais qui est le symbole de soutien porté à la mémoire des soldats tombés durant la Grande Guerre à l’instar du bleuet en France) tourbillonnaient autour du soldat pour symboliser les disparus. Elle quitta ensuite le centre de Londres pour une tournée de quatre ans au Royaume-Uni.

 La tour de Londres et l’hommage des coquelicots pour se rappeler des soldats britanniques.
La tour de Londres et l’hommage des coquelicots pour se rappeler des soldats britanniques.

Les expositions dans des maisons historiques

Les demeures seigneuriales ont souvent joué un rôle dans le cours de la Grande Guerre. Certaines d’entre-elles reviennent sur les faits pour témoigner du passé comme c’est le cas du Pavillon Royal de Bath ou de la Longleat House à Wiltshire.

Exposition : « Indian Military Hospital Gallery » à Brighton

Le Pavillon Royal de Brighton a servi d’hôpital militaire aux soldats indiens lors de la Première Guerre mondiale. Ici, des photos, des lettres et un film reviennent sur ce pan d’histoire méconnu. Participez à une visite guidée ou munissez-vous d’un audioguide bien pratique pour en savoir plus sur ce palais exotique et impressionnant construit pour le plaisir de George IV !

A découvrir à Brighton, à environ 2 heures de route en voiture du terminal Eurotunnel le Shuttle de Folkestone.

Exposition à Longleat House à Wiltshire

Longleat House est une demeure seigneuriale située dans le Wiltshire (comté du Somerset), dans le sud-ouest de l’Angleterre à 3 heures du terminal Eurotunnel le Shuttle de Folkestone. Elle est la propriété des marquis de Bath et largement considérée comme l'un des meilleurs exemples d'architecture élisabéthaine en Grande-Bretagne. Elle est aussi l'une des plus belles habitations historiques ouvertes au public et possède un très beau labyrinthe et parc paysager. Elle dispose également du seul parc à safari hors d’Afrique. Dans le cadre du centenaire de la guerre, Longleat House organise une exposition autour de l’utilisation du bâtiment comme hôpital de secours pour les soldats malades ou blessés. Des costumes d’époque, des archives, des objets de guerre sont à découvrir tout au long d’un parcours qui traverse les pièces de la demeure et témoignent du temps passé et du rôle des anciens propriétaires du domaine pendant le conflit.

 Longleat House qui servit d’hôpital de secours durant la Première Guerre mondiale.
Longleat House qui servit d’hôpital de secours durant la Première Guerre mondiale.

Evènements itinérants et musées

Plusieurs expositions autour de la Première Guerre mondiale voyagent de ville en ville alors que certains musées proposent leurs collections permanentes sur le sujet. Parmi ceux-ci :

Exposition : « Fields of Battle, Lands of Peace 14-18 »

Après un passage à Paris, cette exposition fera une tournée au Royaume-Uni en 2016 (du 1er juin au 18 juillet 2016 pour être précis) en investissant The Guildhall dans la City de Londres. Elle offrira un portrait unique de la bataille de la Somme à travers des photographies puissantes. Quatre millions de personnes ont déjà visité cette exposition qui livre des paysages d’une grande beauté, une fois la violence de la guerre passée.

Musée : « Imperial War Museum London »

Le visiteur est amené à découvrir la vie des hommes durant la Première Guerre mondiale. Plusieurs expositions permanentes lèvent le voile sur les faits et les moments clés de la guerre. Comptez 1h40 de trajet en voiture pour atteindre le musée à partir de Folkestone.

 Le musée de la Guerre (« Imperial War Museum ») à Londres.
Le musée de la Guerre (« Imperial War Museum ») à Londres.
 

Comment y accéder ?

D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais.
Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel Le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes.

Pour se rendre à Brighton pour visiter l’exposition du Pavillon Royal depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle

A votre arrivée à Folkestone, en sortant de la navette, il y a trois itinéraires possibles:

  • A l’intérieur des terres, par la voie rapide - M20, environs 160km (97,7 miles), comptez 1 heure 48 minutes
  • Une route moins importante qui traverse la délicieuse campagne anglaise du Sussex - M20 et A26, environs 145km (88,9 miles) mais la voie est moins rapide, comptez 2 heures 11 minutes.
  • Si vous préférez longer la mer, un itinéraire plus près des côtes de la Manche - A259, environs 120km (74,0 miles) sur une petite route, comptez 2 heures 13 minutes.
 
Crédit photo :
La tour de Londres et l'hommage des coquelicots pour se rappeler des soldats britanniques. © Paul Hudson
Carte postale qui représente l'hôpital indien à l'intérieur du dôme du Pavillon Royal à Brighton lors de la Grande Guerre. (1915) © James Morley
Longleat House qui servit d'hôpital de secours durant la Première Guerre mondiale. © lain A Wanless
Le musée de la Guerre (« Imperial War Museum ») à Londres. © James West

 

Slider 1
Slider 2
Slider 3
Slider 4

Réservez

à partir de 32€
Voyagez à partir de 32€ par voiture l'aller* *32€ Offre 1 à 2 jours - Billet uniquement vendu en aller-retour. Valable jusqu'à 2 jours calendaires, le voyage retour doit être effectué avant minuit (heure locale) le deuxième jour. Réservez maintenant