Séjour à Richmond

Richmond-hero

Petite ville verdoyante à deux pas de Londres, Richmond est une étape où il fait bon se reposer ; été comme hiver.

Richmond-upon-Thames, plus connu sous le nom de Richmond, fait partie de ses endroits de la grande périphérie de Londres où l’on aime se réfugier pour une balade au bord de la Tamise, une visite de Kew Gardens ou une séance de shopping loin du brouhaha de la capitale.

À seulement 1h40 du terminal Eurotunnel Le Shuttle de Folkestone, vous pourrez même envisager d’y rester quelques jours et faire un saut à Londres en prenant le métro qui vous mènera en plein centre.

Richmond, le riche faubourg de Londres

Ce qui frappe à Richmond c’est d’abord la propreté de ses rues, puis l’état impeccable de ses maisons et autres établissements ainsi que la verdure présente à chaque coin de rue. Pas étonnant, cependant, puisque la moitié de la superficie de Richmond est composée de parcs. C’est comme un petit bout de campagne en pleine ville !

Richmond est également considéré comme la banlieue riche de Londres. Le prix des maisons y est élevé et continue de flamber d’année en année. L’année dernière nous avons loué un bateau et avons découvert des propriétés inouïes au bord de la Tamise… Des lieux totalement hors budget mais qui font rêver.

Mon top 5 des choses à faire et à découvrir à Richmond

Prévoyez une petite croisière sur la Tamise
Prévoyez une petite croisière sur la Tamise.
  1. La balade en bateau sur la Tamise, « oh so British ! »* ; ou celle que je viens de réserver : une balade en kayak avec arrêt dans un pub pour reprendre des forces. Vous pouvez également louer un « Stand up paddle board », cette planche de surf sur laquelle vous vous tenez debout, une rame à la main pour vous déplacer. J’ai réservé chez Back of Beyond Adventures, ils proposent plusieurs formules sympas pour débutants ou initiés.
    *tellement britannique
Partie de cache-cache avec les biches à Richmond Park
Partie de cache-cache avec les biches à Richmond Park.
  1. La tournée des parcs. Je vous le disais plus haut, Richmond est composé en majeure partie de parcs. Le Richmond Park, le plus grand des parcs royaux, fut créé par Charles Ier qui y organisait ses parties de chasse au 17ème siècle. Vous pourrez aussi profiter de l’une des meilleures vues de Londres du haut de King’s Henry Mound.
    Bushy Park est un peu moins grand, mais tout aussi chargé d’Histoire. On y a retrouvé des traces prouvant l’existence des lieux à l’âge du Bronze et le parc se trouve également à quelques pas du palais d’Hampton Court, résidence du roi Henri VIII au 16ème siècle.
    Kew Gardens et Hampton Park sont également à Richmond… Je vous en parle plus en détail ci-dessous.
L’emblématique serre tropicale de Kew Gardens
L’emblématique serre tropicale de Kew Gardens.
  1. La visite de Kew Gardens. Incontournable si vous venez à Londres, ou près de Londres, ce parc détient le record d’espèces botaniques dans le monde. Promenez-vous dans les hauteurs de Kew grâce à la passerelle panoramique qui côtoie la cime des arbres ; visitez la serre aux palmiers qui recrée les conditions climatiques de la forêt tropicale. Vous y verrez, entre-autres, des cacaotiers, des arbres à café et des cannes à sucre. Cette serre est sublime. Mais ma serre préférée reste la serre de la Princesse de Galles avec orchidées, plantes carnivores, cacti, … Pour les enfants, la « ruche », gigantesque structure futuriste, est une expérience sensorielle à la découverte de la vie des abeilles.
Le majestueux château d’Hampton Court
Le majestueux château d’Hampton Court.
  1. Un passage par un château « hanté » à Hampton Court. C’est l’un des lieux mythiques de la royauté britannique. Henry VIII y avait élu domicile et il paraît que le fantôme de Catherine Howard, sa femme décapitée, hante parfois les couloirs. En ce qui me concerne, je ne l’ai jamais vu ! Mais ce n’est pas tout, des tas d’activités attendent petits et grands au palais, dont un majestueux labyrinthe.
    Si vous êtes passionné par les manoirs, une autre bâtisse ancestrale vous attend : la « Ham House » qui date du 17ème et est surnommée le mini Hampton Court. Cette demeure possède aussi un magnifique jardin.
  2. Enfin, un musée plutôt insolite que nous avons vraiment aimé : le Musée Musical. Il s’agit d’un musée qui abrite des instruments qui jouent seuls ! Oui vous avez bien lu… Ils n’ont pas besoin d’un musicien mais peuvent être joués à distance ou grâce à de curieux mécanismes. Le musée est à Brentwood, juste de l’autre côté de la Tamise lorsque vous quittez Richmond.

Si vous venez en Angleterre pour voir des plantes et vous inspirer des parterres de fleurs dont les anglais seuls ont le secret, les pépinières de Petersham vous combleront.

Un resto et un hôtel à Richmond-upon-Thames

Au détour d’une petite allée en plein Richmond, vous pourriez passer à côté de l’excellent The Britannia sans vous en apercevoir… Et ce serait bien dommage ! L’intérieur de ce pub est un peu sombre, mais en hiver, c’est vraiment cosy. En été, vous pourrez profiter d’un déjeuner en terrasse. Bref, on s’y arrête pour son menu et sa cuisine plus que pour son architecture mais on en sort vraiment conquis. Quant au coucher, je vous recommande sans hésitation The Orange Tree. J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce pub qui possède quelques chambres superbes et une belle carte pour le dîner.

Bon à savoir

Richmond est accessible très facilement en voiture, bien plus que Londres. N’hésitez donc pas à laisser votre voiture dans l’un des nombreux parkings de la ville pour vous rendre à Londres en bus ou en métro.

Si vous logez à Londres, par contre, prenez voiture pour vous rendre à Kew (parking à £7 pour la journée) ou à Hampton Court (£1,60/heure), cela vous coûtera bien moins cher qu’un parking dans le centre de la capitale.

Richmond-upon-Thames mérite une belle escapade cet automne. Réservez vite votre billet Eurotunnel Le Shuttle pour profiter des meilleurs prix.