Catégories
Distance de la Folkestone
Régions
Distance de la Folkestone
Filtrer par type
Distance de la Folkestone
Rechercher idées inspirantes
Distance de la Folkestone

Les Brecon Beacons

Post image

Des kilomètres de balades dans des paysages à couper le souffle… Les Brecon Beacons au Pays de Galles vous attendent ! Vous programmez un séjour en Angleterre et aspirez au calme, à la détente et au dépaysement ? Optez pour un voyage au Pays de Galles dans le parc national de Brecon Beacons. Paysages époustouflants et activités exaltantes au rendez-vous. Se rendre dans le parc national Le parc national de Brecon Beacons s’étend sur 1 350 kilomètres de vallées verdoyantes, de forêts denses, de lacs et de cascades spectaculaires, de landes ouvertes et de gorges dissimulées. C’est l’un des trois parcs nationaux du Pays de Galles -et l’une des régions- les plus intéressants à visiter en Grande-Bretagne. Pour vous y rendre à partir du terminal Eurotunnel Le Shuttle de Folkestone, il vous faudra rejoindre Cardiff par la M4. Le parc se situe à 45 kilomètres de la capitale galloise. Comptez seulement 4 heures de trajet après avoir traversé la Manche. Profitez d’une situation géographique idéale Le parc national de Brecon Beacons (Parc Cenedlaethol Bannau Brycheiniog, en gallois) occupe une grande partie du sud du Pays de Galles. Il en est le point culminant avec des monts s’élevant de 500 à 800 mètres de hauteur. Pen y Fan est le mont le plus haut de la Grande-Bretagne du sud avec ses 886 mètres ; il offre, en outre, des périples intéressants aux randonneurs chevronnés. Le parc comprend quatre grands massifs : le massif  Black Mountain, le massif de Fforest Fawr, le massif des Brecon Beacons et la Montagne noire. Il est séparé du parc de Snodownia par la chaîne de monts cambriens. Découvrir son patrimoine et sa nature préservée Au fil de vos balades, vous découvrirez toute la beauté naturelle des lieux et les vestiges qui témoignent encore de 7000 ans d’histoire : pierres ancestrales, châteaux-forts de l’Age de Fer, ruines romaines, cairns funéraires, châteaux médiévaux et monuments industriels. Le parc national se caractérise par ses pâturages verdoyants, ses murs de pierre, ses collines recouvertes de bruyères et ses montagnes de grès rouge. Il possède un lac glaciaire impressionnant : le Llyn y Fan Fach, qui se situe à 7 km de Llanddeusant. A 1,6 km de Crickhowell, vous découvrirez également l’une des plus grandes falaises calcaires du sud du Pays de Galles. Le lac de Llyn y Fan Fach. crédit : Leighton collins Partir en randonnée à pied, à vélo, à cheval Lieu idéal pour les amateurs de sports en plein air, en couple ou en famille, le parc national de Brecon Beacons convient à tous les amoureux de la nature et de séjours au grand air. Les randonnées les plus populaires vous mènent dans les environs des Blacks Mountains et le sentier de la vallée de l’UK. Deux itinéraires du National Trail vous permettent d’explorer les plateaux du Pen y Fan avec une balade de 2h30 ou une balade de 4h30 pour les randonneurs les plus endurcis. Pen y Fan, le point culminant du parc national. crédit : CC29 Enfin, n’oubliez pas de  longer le Monmouthshire où vous pourrez vous essayer à la péniche le long du canal de Monmouth, ainsi que le charmant Brecon Canal qui traverse la région sur 52 km. Pour le vélo, un centre de location et des balades guidées sont organisées à partir de Brecon. Que vous aimiez marcher, rouler à vélo, monter à cheval ou pratiquer des sports plus extrêmes, cette région du Pays de Galles vous réservera toujours des vues splendides. Des panoramas somptueux, une nature grandiose, des chevaux sauvages et beaucoup de moutons vous y attendent ! Attention cependant à la brume qui peut descendre très vite sur les collines. Pensez toujours à prendre une boussole, une carte et une gourde avec vous ; sans oublier de vous parer de vêtements de circonstance : chaussures de randonnée, habits contre la pluie…). Explorer les grottes de Dan-yr-Ogof Le site national des grottes de Dan-yr-Ogof est un complexe touristique très prisé par les visiteurs. Le billet d’entrée comprend la visite de dix attractions au total. Vous serez notamment invités à explorer trois grottes différentes et à parcourir le parc aux dinosaures qui est l’une des plus grandes collections au monde de modèles de dinosaures grandeur nature, avec son Tyrannosaurus Rex par exemple.  Mais encore, un élevage de chevaux, un musée de la préhistoire, des aires de jeux pour enfants et une aire de pique-nique feront encore le bonheur de toute la famille ! Se balader dans les villes et villages Les villes et villages aux noms imprononçables du parc national ont tous quelque chose de charmant à découvrir et expriment chacun à leur façon le  folklore gallois. Brecon est la seule ville importante de Brecon Beacons. Elle abrite deux musées, une cathédrale, un théâtre et un cinéma. Dans les environs, les villages de Crickhowelll et ses sentiers pour randonneurs ainsi que Sennybridge font partie des plus typiques à visiter. Abergavenny est réputée pour sa gastronomie. Hay-on-Wye, dans le nord des Brecon Beacons, est considérée comme la capitale des librairies de livres d’occasion. Enfin, en temps qu’ancien centre actif d’extraction de charbon et de fer, Blaenavon est le centre du « World Heritage Site ». Il était l’un des plus importants du Sud du pays à l’époque de la révolution industrielle. Il se situe à l’extrémité ouest du parc, près d’Abergavenny. Les fours à charbon de Blaenavon. crédit : amanderson2 Observer les étoiles Le parc national de Brecon Beacons est également réputé pour ses nuits étoilées. Une destination parfaite pour s’essayer à l’astronomie, contempler les constellations et s’interroger sur la situation des planètes, que vous pourriez même apercevoir…   Avec un peu de chance, une pluie de météorites viendra encore s’ajouter aux merveilles observées. Et pour être guidé dans votre compréhension des cieux, l’Autorité du parc national organise des soirées d’observation des étoiles. Le parc vise d’ailleurs à être reconnu comme Réserve internationale de ciel étoilé ! D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel Le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre dans le parc national de Brecon Beacons depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée au terminal de Folkestone, débarquez du train et suivez d’abord la M20 avant d’emprunter la M25 puis la M4 jusqu’à Cardiff. A Cardiff, suivez la A470 qui vous mènera dans le parc national de Brecon Beacons.

Royal Pavilion à Brighton

Post image

Visitez le Royal Pavilion, un des joyaux de l’Angleterre     La cité balnéaire de Brighton mérite à elle seule une escapade en famille ou entre amis. Si vous vous y rendez, ne manquez pas de visiter l’incroyable Pavillon Royal érigé à la (dé)mesure du roi George IV d’Angleterre. Il est aujourd’hui ouvert au public toute l’année.  Une maison de convalescence transformée en palais extravagant  Alors qu’il n’est encore que prince, les médecins de la cour recommandent au prince de Galles des séjours en bord de mer pour soigner sa santé fragile. Il s’installe alors dans une ferme de la modeste ville de pêcheurs qu’est Brighton en 1783.  Loin des contraintes de la cour, le prince se plaît dans cette villégiature balnéaire et ordonne dès 1787 la construction de nouveaux bâtiments sur le terrain. Mais, au cours des travaux, le prince devient prince-régent puis roi. Ses ambitions prennent alors une autre dimension. Le palais doit désormais refléter sa nouvelle stature. Aussi, il commande à l’architecte John Nash de bâtir un édifice pouvant à la fois accueillir des délégations officielles prestigieuses et offrir un cadre à l’abri des regards pour lui et son entourage. 

Le stade de Manchester

Post image

Infiltrez les coulisses du stade de Manchester et découvrez pourquoi plus de 200.000 personnes visitent le centre et le musée chaque année. Le stade Old Trafford de l’équipe de Manchester United se situe à environ deux heures de Londres. Sa visite est une occasion unique pour en apprendre un peu plus sur le club de foot légendaire : ses joueurs, ses entraîneurs, les équipes encadrantes et les supporters ! Grâce à votre guide, vous jouirez d’un accès complet aux installations impressionnantes du stade. Accès aux tribunes, vue panoramique sur le terrain, découverte des vestiaires, passage par le tunnel qui mène à la pelouse… Une visite d’exception pour tous les fans du ballon rond ! Le stade de Manchester Imaginez l’ambiance : plus de 70.000 supporters dans le stade ! crédit Ian Mcallister Old Trafford est l’un des stades les plus modernes du monde. Il est classé parmi les stades de catégorie 4 (soit l’équivalent d’un 5 étoiles) par l’UEFA (l’instance dirigeante du football européen). Il a une capacité de 76.000 supporters et se classe comme le troisième plus grand stade d’Angleterre derrière les stades de Wembley et de Twickenham. En plus des compétitions de football, le stade accueille des rencontres de rugby à XV et des concerts. Old Trafford est le stade de l’équipe de football de « Manchester United », l’une des meilleures équipes d’Europe. L'histoire de cette équipe a commencé il y a plus d'un siècle, en 1878. Aujourd’hui l’équipe a bel et bien gagné sa place auprès des plus grandes équipes mondiales. Deux entraîneurs ont marqué l’histoire du club : Matt Busby, qui mena le club à plusieurs victoires de première division (Premier League) et de FA Cup après la seconde guerre mondiale. Et dans les années 80, c’est Alex Ferguson qui commença à cumuler les victoires dans toutes les compétitions : de la Premier League à la FA Cup en passant par la Champions League, la super coupe d’Europe et la Coupe des continents. Durant cette période, l’équipe gagna jusqu’à 40 trophées ! Exposition de médailles et trophées à l’intérieur du musée. crédit edwin La visite du stade Même si vous faites partie des plus grands supporters du club de Manchester United, vous serez surpris d’en apprendre davantage sur votre équipe préférée. Votre guide vous dévoilera tous les secrets du stade Old Trafford et vous racontera quelques anecdotes croustillantes sur les joueurs et les matches les plus célèbres qui se sont joués sur le terrain. Vous ressentirez la passion, l’adrénaline et toute l’excitation qui émanent des lieux. Préparez votre appareil-photo pour ce qui vous attend lors de la visite : Visite des tribunes, dont la tribune Sir Alex Ferguson. Vues spectaculaires du stade dans son intégralité depuis le haut de la tribune nord. Découverte des vestiaires, là où toutes les stars du football se changent et se préparent. Passage par le tunnel qui rejoint la pelouse dans le « Théâtre des rêves ». Entrée au musée : 130 ans de football y sont exposés ! L’exposition se tient sur trois niveaux. D’abord l’histoire du stade et de ceux qui ont fait le club ; ensuite les trophées remportés au fil des matches, des photos, des souvenirs ; et enfin, des expériences interactives au fil des salles d’expositions. Manchester, foot toujours ! Manchester est LA ville du football par excellence. Elle a deux clubs classés en première division et des joueurs de renommée internationale : Manchester United et « Old Trafford » et le stade de Manchester City, berceau de l’équipe du même nom. Ce deuxième stade a été conçu pour accueillir les jeux du Commonwealth en 2002 et a été investi l’année suivante par le club de foot de la ville. Il possède une capacité de 47.800 personnes. Old Trafford, un stade impressionnant de modernité. crédit Steve Garry Le National Football Museum vous attend également à Manchester pour une visite interactive en famille. Les enfants vont adorer tirer des penalties, enregistrer leur commentaire pour le « Match of the Day » (l’équivalent britannique de « Téléfoot » en France) et prendre une photo avec le trophée de première division ! A ne pas manquer : le maillot de Maradona de 1986 et le ballon de la finale de la coupe du monde de 1966 remportée par l’Angleterre à… Old Trafford ! En route pour Manchester ! crédit boscorelli En pratique : Ouverture : le musée et le stade ouvrent de 9h30 à 17h sauf en période de matches et de vacances scolaires. Attention, la veille d’un match, les visites se terminent à 13h et peuvent être écourtées. Nous vous conseillons, dans la mesure du possible, d’éviter le stade ces jours-là. Horaire des visites : toutes les demi-heures à partir de 9h40 jusqu’à 16h30. En haute saison, les visites peuvent s’organiser toutes les 10 minutes. Comptez 70 minutes de visite sauf en cas de match, les visites pouvant être plus rapides pour laisser le temps au personnel de préparer le stade. Prix : Comptez 24,50 € pour les adultes (16-64 ans), 16,50 € pour les enfants (0-15 ans), les plus de 65 ans et les étudiants) ; et 73 € pour les billets famille (2 adultes + 2 enfants). Les billets peuvent s’acheter aux guichets du stade ou en ligne. Pour les championnats, organisez-vous à l’avance, les places partent très vite ! Voiture : Prévoyez environ 4h40 de voiture pour rejoindre Manchester depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle à Folkestone. L’itinéraire est détaillé sur le site du stade Old Trafford. Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel Le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre au stade Old Trafford de Manchester depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée au terminal Eurotunnel Le Shuttle à Folkestone, prenez l'autoroute M20 ensuite la M25 vers Heathrow. A la jonction 16, prenez la M40 en direction de Birmingham/Oxford puis à la jonction 3A, dirigez-vous vers la M42 en direction de la M1/M6 vers Birmingham. Prenez ensuite la M6 ensuite, à la jonction 19, vers la M56 en direction du centre de Manchester. Manchester se trouve à environ 4h40 de Folkestone.

Le château d’Edimbourg

Post image

Si vous faites un voyage en Ecosse ou que vous êtes de passage en famille dans le nord de l’Angleterre, prenez la peine de faire quelques kilomètres en plus pour vous rendre au château d’Edimbourg. Véritable joyau national, c’est probablement le monument le plus emblématique d’Ecosse, symbolisant la puissance de la monarchie de cette nation.  Perché sur un volcan (heureusement éteint depuis longtemps), le « Edinburgh Castle » est une destination parfaite pour un voyage en famille car il captive tous les visiteurs, les petits comme les grands.  Une histoire fascinante et mouvementée Les origines du château d’Edimbourg semblent remonter à la nuit des temps, ajoutant un peu plus à son mystère et à son aura. Des traces de présence humaine remontant à l’âge de bronze y furent en effet découvertes. Bien que situé au-delà du mur d’Hadrien, on y a retrouvé des traces plus récentes d’occupation romaine, datant du 2ème siècle avant JC.  En 638, les conquérants angles s’emparent du piton rocheux où se trouve déjà des fortifications, et nomment ce dernier : piton Edimbourg. Après que les Stuart sont proclamés souverains d’Ecosse, le château devient résidence royale à la fin du XVème siècle et se dote d’une artillerie efficace dont le fameux canon Mons Meg, toujours en place aujourd’hui. Le château subira les assauts des armées de Cromwell en 1650, dont il gardera des stigmates visibles encore aujourd’hui ; il devient d’ailleurs un lieu de garnison important.  Les anglais ajoutèrent ensuite des édifices à la structure pour emprisonner des opposants durant la guerre de Sept Ans et la guerre d’indépendance américaine. Ayant perdu son utilité militaire ou politique au XXème siècle, le château reste aujourd’hui le symbole de l’identité écossaise, et est également le monument le plus visité d’Ecosse. L’impressionnant canon Mons Meg crédit : Lee Sie Ce qu’il faut absolument voir dans le château d’Edimbourg Le château situé au sommet de la rue High Street, autrement appelée Royal Mile, regorge de joyaux parmi lesquels : les Honours of Scotland Les « Honneurs de l’Ecosse » sont tout simplement les joyaux de la couronne écossaise, datant des XVème et XVIème siècles. Il s’agit des plus vieux regalia, c’est-à-dire les emblèmes de royauté, des îles britanniques. Ils se composent de la couronne elle-même, qui fut portée par Robert Ier dit « le Bruce », de l'épée d'apparat et du sceptre. Compte tenu de leur valeur inestimable, il n’est pas possible de les photographier. la Pierre du Destin Egalement appelée pierre de Scone ou oreiller de Jacob, la Pierre du Destin est, selon les légendes celtiques, censée rugir de bonheur quand le roi légitime d’Irlande met un pied dessus. D’apparence assez commune malgré son histoire extraordinaire, on ne connaît pas avec exactitude son origine. Elle fut utilisée pour le couronnement des rois d’Ecosse jusqu’en 1292 et le sacre de Jean Balliol. Capturée par Edouard Ier d’Angleterre en 1296, elle fut placée sous le trône des souverains anglais pendant 700 ans avant d’être rendue aux écossais en 1996, le jour de la Saint André. Elle fut déposée au château d’Edimbourg, près des Honneurs de l’Ecosse, à l’issue d’une cérémonie solennelle à laquelle prirent part plus de 10,000 personnes. le Mémorial national d'Écosse de la guerre Ce monument, commémorant la Première Guerre mondiale, a été érigé le 14 juillet 1927 en l’honneur des soldats ayant servi dans les armées d’Ecosse durant les conflits du XXème siècle. Il a été construit en face du Grand Hall du château, au milieu de la cour d’honneur. Le Mémorial « Scottish National War Memorial » crédit : Nilfanion le Mons Meg, un canon de siège du XVe siècle Véritable « star » du château d’Edimbourg, le Mons Meg est un énorme canon de six tonnes, fabriqué dans la ville de Mons, en Belgique, au milieu du XVème siècle. C’est l’une des deux bombardes offertes par le Duc de Bourgogne, Philippe le Bon à son neveu, James II d’Ecosse. Le Mons Meg pouvait projeter un boulet de 150 kg  jusqu’à 3,2km ce qui est considérable pour l’époque. Il ne fut cependant utilisé qu’une seule fois contre les Anglais, au château Norham. Son poids (environ 6 tonnes) rendait ses déplacements périlleux. Il fut définitivement placé au château d’Edimbourg en 1650. la St.Margaret's Chapel Selon la légende, Margaret ou Marguerite en français, Sainte patronne de l’Ecosse, a prié dans cette chapelle. En réalité, l’édifice a été bâti quelques dizaines d’années après sa mort par son quatrième fils, qui devint le roi David 1er d’Ecosse. Quand le château d’Edimbourg fut capturé par Randolph de Moray, tous les bâtiments furent anéantis à l’exception de la chapelle. Aujourd’hui, elle est le monument d’architecture normande le plus ancien d’Edimbourg. Le son du canon Tous les jours, sauf le dimanche, vous pourrez assister à une cérémonie militaire spéciale à 13h pile, appelée la « One O’Clock Gun ». Elle commémore le coup de feu qui permettait aux marins écossais d’ajuster leurs horloges. Le son est assez fort si vous êtes dans l’enceinte du château, vous voilà prévenus ! Le « One O’Clock Gun » crédit : Jcfrye Quelques infos pratiques pour la visite du château Le château d’Edimbourg est ouvert  tous les jours, sauf à Noël,  à 9h30 du matin. La fermeture officielle est à 18h00 en été (jusqu’au 30 septembre) et à 17h00 durant les mois d’hiver (du 1er octobre jusqu’à fin mars). Il est vivement conseillé de consacrer au minimum deux heures à la visite de ce monument exceptionnel. Le prix du ticket pour adultes est de £16,50 (£13,20 pour les plus de 60 ans). Les enfants âgés de 5 à 15 ans devront débourser £9,90. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 5 ans. Pour accompagner votre visite, un livre-guide est à votre disposition en 9 langues, dont le français, pour £5. Vous aurez également la possibilité de louer un audio guide en français pour obtenir des explications détaillées sur le château. En plus d’Edimbourg, l’Ecosse est une destination incroyable, tant par la beauté de ses paysages que par la gentillesse de ses habitants. Nous vous conseillons vivement de vous y rendre en voiture pour découvrir la région environnante. A seulement 35 minutes de traversée avec Eurotunnel Le Shuttle, l’Angleterre vous attend… Et l’Ecosse n’est plus très loin ! Comment s’y rendre ? Pour visiter le château d’Edimbourg depuis la France, le plus simple est de traverser la Manche avec Eurotunnel Le Shuttle. Rendez-vous sur l’autoroute A16 pour aller à l’Enregistrement du terminal de Calais. Une fois arrivé à Folkestone, en Angleterre, vous pourrez contourner Londres par l’Est et suivre l’A1 jusqu’à la capitale écossaise.

Tous en gare à Londres !

Post image

La gare de St. Pancras Construite durant l’ère victorienne, la gare St Pancras  fait partie des monuments les plus célèbres de Londres. Son hall principal était à l’époque une véritable prouesse architecturale. Le hall, connu sous le nom de « hall Barlow », porte d’ailleurs le nom de son concepteur : l’ingénieur britannique William Henry Barlow. La gare de King’s Cross. © Flickr user George Rex Un style néogothique, si présent à Londres La façade de style néogothique est celle de l'ancien hôtel de la gare : le « Midland Grand Hôtel ». Ce bâtiment néogothique construit entre 1865 et 1877 est l’œuvre de l’architecte anglais Sir George Gilbert Scott à qui Londres doit aussi l’église St Mary Abbots dans High Street Kensington ou encore le « Albert Memorial » à Kensington Gardens. Superbe, la façade de la gare St Pancras de style néogothique ! © crédit : richie0703 Enfin, Londres victorienne, c’est aussi le parlement britannique (« The Houses of Parliament ») réalisé par Charles Barry et August Pugin. Il est en effet l’une des plus importantes constructions néogothiques de la capitale britannique. Longtemps laissé à l’abandon, l’ancien « Midland Grand Hôtel » abrite aujourd’hui un hôtel cinq étoiles (« l’Hôtel St Pancras Renaissance ») et des appartements luxueux, adjacents à la gare. L’intérieur du bâtiment a d’ailleurs été le décor de quelques scènes de films célèbres tels que « Batman Begins », par exemple. Résurrection de la gare St Pancras ! A partir du 14 novembre 2007, une extension plus moderne s’ajoute à l’ancienne gare. La gare St Pancras est maintenant complètement rénovée et réaménagée, après 6 ans de travaux et 1,2 milliards d’euros d’investissements ! Les voyageurs peuvent y admirer une immense verrière et profitent des boutiques qui se sont installées dessous. Mais ce n’est pas tout ! C’est aussi à St Pancras que se trouve le plus long « bar à champagne » d’Europe : le comptoir fait plus de 90 mètres de long ! La gare King’s Cross La gare King’s Cross se situe à l’est de la gare St Pancras. Cette gare a été dessinée par Lewis Cubitt et a été construite en deux ans au milieu du XIXe siècle (entre 1851 et 1852) sur le site d’un ancien hôpital. Son toit serait la copie du toit de l’école de cavalerie des tsars à Moscou. Si au départ il n’y a que deux quais, un pour les départs et un pour les arrivées, la gare en compte aujourd’hui pas moins de 11 ! La façade de la gare est un monument classé de catégorie 1. King’s Cross et le quai 9 ¾ Souvenez-vous, dans « Harry Potter »... Pour se rendre à Poudlard, les apprentis sorciers doivent emprunter le Poudlard Express qui fait la liaison entre la gare de King’s Cross de Londres et la gare de Pré-au-Lard… Pour cela, ils doivent se rendre sur le quai 9 ¾. Concrètement, il vous faudra aller sur les quais 4 et 5 de King’s Cross pour tenter de traverser le pilier qui vous mènera vers Poudlard. Quai 9 ¾ d’Harry Potter à la gare de King’s Cross. © crédit : City.and.Color Ce quai imaginaire était indiqué par un demi-chariot à bagage enfoncé dans le mur et ainsi que la pancarte « Platform 9 ¾ » ; ils ont maintenant été déplacés et se trouvent dans la galerie commerciale adjacente à la gare. La boutique d’Harry Potter, incontournable pour les fans ! © crédit : Martin Pettitt Harry Potter encore… jusqu’à la boutique ! Peut-être reconnaîtrez-vous la passerelle surplombant les quais principaux de King's Cross : elle est empruntée par Harry et Hagrid dans « L’école des sorciers » ? Et si vous êtes fans, vous l’aurez remarqué : la façade que l’on voit dans le film n’est pas celle de King’s Cross, mais bien celle de St Pancras ; question d’esthétisme, la façade de St Pancras étant bien plus avenante que celle de sa voisine ! La grande entrée de la gare de St Pancras et la tour de King’s Cross sont visibles dans l’épisode « La chambre des secrets ». Et si Harry Potter vous passionne, rendez-vous en famille à la boutique Harry Potter, dans la gare de King’s Cross. La station de métro King’s Cross St. Pancras L'ensemble formé par les gares de King's Cross, St. Pancras et la station de métro King's Cross St. Pancras offre l’un des plus gros réseaux de correspondances de transport à Londres. Située entre les deux gares, la station de métro King's Cross St. Pancras dessert 6 lignes différentes ! Prendre le métro à Londres, ou le « tube » Le métro londonien est le plus vieux métro au monde. Il a été construit en 1863 et transporte chaque jour plus de 3.000.000 de personnes. Comme dans toutes les grandes villes, le métro reste le moyen de transport le plus rapide intra-muros. Si vous demandez votre chemin vers le métro le plus proche, demandez où se trouve le « tube » ! En effet, « tube » est le nom familier qu’ils donnent à leur métro en référence à sa forme cylindrique. Si vous rejoignez Londres en voiture, sachez que vous devrez payer la taxe de roulage appelée « congestion charge » ! Cette taxe a été introduite par Ken Livingstone, maire de Londres en 2003, afin de désengorger le centre-ville. Elle s’applique la semaine, du lundi au vendredi de 7h à 18h, et augmente donc encore la fréquentation du métro. Pas d’inquiétude si vous vous rendez à Londres en voiture le week-end : la « congestion charge » n’y est pas d’application. A proximité des gares St Pancras et King’s Cross La bibliothèque nationale (ou « British Library ») : c’est l’une des plus grandes bibliothèques de référence du monde et compte pas moins de 14 millions d’ouvrages ! Le théâtre de King’s Cross (« King’s Cross Theatre ») : un superbe lieu pour assister à une comédie musicale par exemple. Le musée « Wellcome Collection » : un musée gratuit qui explore les liens entre la médecine, la vie et, l’art dans le passé, le présent et le futur. Exposition, collections permanentes et évènements publics attendent les curieux. Un peu de lecture à la librairie nationale ? © crédit : Sammy Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel Le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre à Londres depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée à Folkestone, en sortant de la navette, suivez la M20 vers Londres. Suivez ensuite l'A20 et arrivé à Londres, dirigez-vous vers St. Pancras station et King’s Cross station.

Glastonbury la mystique

Post image

Le Somerset, dans le sud-ouest de l’Angleterre, est une destination idéale pour les familles en quête de calme et de nature. Les amateurs de légendes et d’histoire seront comblés, c’est dans le Somerset que se situe Glastonbury. La colline de Glastonbury, au cœur du Somerset Si le festival de musique de Glastonbury qui jouit d’une renommée mondiale rassemble chaque année des centaines de milliers de personnes, une curiosité locale attire elle aussi des touristes. Il s’agit du « Glastonbury Tor », ou la colline de Glastonbury. Visible à plusieurs kilomètres de distance, cet étrange massif rocheux (Tor) domine la plaine de Summerland Meadows. Cette plaine marécageuse, aujourd’hui asséchée, est surnommée « la Prairie du pays d’été ». Tout autour, sept terrasses se succèdent formant une sorte de labyrinthe autrefois lié à la pratique de rituels initiatiques. Sur trois côtés, le « Tor » est entouré par la rivière Brue. Tout en haut se dresse une tour Monter au sommet de la colline permet de bénéficier d’une vue spectaculaire sur les environs. Par temps dégagé, les panoramas sur la campagne sont vertigineux. Il est même possible d’admirer les trois comtés de cette région d’Angleterre : le Somerset, le Dorset et le Wiltshire. Au-delà de la vue, une tour du 15e siècle vaut elle aussi l’effort de grimper la colline face au vent : la Tour St. Michael. Son origine reste une énigme et bouscule bien des historiens. Forteresse ou monastère ? La question reste sans réponse encore aujourd’hui ! La tour de Glastonbury, au sommet de la colline. © crédit : P. Baranowski Des fouilles ont révélé des outils de la période néolithique ce qui permet d’affirmer que les lieux étaient déjà occupés à la Préhistoire. Le site est géré par le National Trust. Un lieu empreint de mystères La colline de Glastonbury est au cœur d’histoires et de mythes fabuleux qui éveillent la curiosité des visiteurs depuis des siècles. Elle est aujourd’hui considérée comme l’un des lieux les plus mystérieux d’Europe. Certains l’associent à l’île d’Avalon où serait enterré le Roi Arthur ; d’autres pensent y trouver le Saint Graal ; d’autres encore sont persuadés que ce mont abrite l’entrée vers l’Autre-Monde des Celtes ou vers le Pays des fées. De multiples croyances (chrétiennes, païennes, …) planent sur ces terres où la puissance des éléments serait indéniable. Aujourd’hui encore, les lieux sont fréquentés par des personnes en quête de sens et de spiritualité et plusieurs rapportent avoir ressenti de puissantes énergies. Visite de la ville de Glastonbury Si vous aimez les vieux grimoires, les livres anciens, les objets sacrés ou les baguettes magiques, vous serez comblés de bonheur ! De nombreux magasins d’occultisme vous attendent au cœur de cette petite ville. Mais aussi des magasins proposant des modes de vie alternatifs, des cafés hippies, des librairies spécialisées en spiritualité, très appréciés des touristes « baba-cool » et des curieux. Dans le centre-ville, vous trouverez également une ancienne abbaye en ruine. Elle est l’œuvre des Saxons qui avaient conquis la région vers le 7e siècle et ne cessa ensuite d’être agrandie jusqu’au 16e siècle. En 1541, le roi Henry VIII la détruit alors qu’elle était la plus grande abbaye de Grande Bretagne avec celle de Westminster. Les commerces du centre-ville, colorés et décalés ! © crédit : Mario Sanchez Prada La légende de l’abbaye de Glastonbury L’abbaye de Glastonbury, un lieu magique. © crédit : Laurent Prat Le mystère de « Glastonbury Tor » s’étend en effet à la ville et à son abbaye, l’une des plus visitées d’Angleterre. La légende raconte que cette abbaye daterait de l’âge du Christ. Après sa mort, Joseph d’Arimathie aurait rapporté en Angleterre la coupe ayant reçu le sang du Christ après sa crucifixion, le Graal. Il aurait ensuite dissimulé le Graal sous le Tor de Glastonbury, à l’endroit même où l’eau jaillit, donnant la jeunesse éternelle à qui la boirait. La source est visible dans les jardins du « Chalice Well and Source » (ou des jardins « Le Puits et la Source du Calice »), un lieu de méditation entouré d’un magnifique et paisible jardin. Le jardin de « Chalice Well and Source », un lieu paisible pour se ressourcer. © crédit : Chrisdorney C’est aussi dans l’enceinte de l’abbaye que serait enterré le Roi Arthur. Glastonbury serait la fameuse île d’Avalon où Arthur choisit de terminer sa vie. Des moines auraient retrouvé deux corps sous une plaque de métal gravée avec l’inscription suivante : « Ci-gisent le Roi Arthur et Guenièvre ». Les corps sont ensuite exposés dans un grand cercueil de marbre au cœur de la cathédrale construite à l’époque. Suite à des pillages, les corps disparurent au 13e siècle. La cathédrale de Wells vaut bien une visite ! © crédit : louizaphoto Des visites guidées de l’abbaye sont organisées régulièrement et vous dévoileront bien des secrets encore. Retour à la Préhistoire Au nord de la colline, le village de Glastonbury Lake est l’un des sites de l’âge de fer les mieux préservés du Royaume-Uni. Pour en savoir plus sur le Neolithic Sweet Track, c’est-à-dire la plus ancienne chaussée en bois construite par l’homme en Grande-Bretagne -vieille de 6000 ans- rendez-vous au centre d’information « Avalon Marshes ». Le centre d’Avalon Marshes propose aussi des visites des réserves naturelles ainsi que bien d’autres activités en famille. A voir à faire à proximité…  Wells : c’est la plus petite ville d’Angleterre. Elle n’est située qu’à 15 minutes en voiture de Glastonbury. Sa cathédrale du 12e siècle est un véritable joyau médiéval qui vaut absolument le détour.  Tintagel et son château arthurien : si vous ou vos enfants êtes passionnés par Arthur et sa table ronde, poussez un peu plus loin… A deux heures en voiture de Glastonbury, dans les Cornouailles, se trouve Tintagel et son château de Camelot perché en haut de falaises impressionnantes. C’est là que serait né le Roi Arthur. Profitez de votre voyage pour découvrir les vues à 360 degrés qui s’ouvrent à vous, aventurez-vous dans les ruines et dans la grotte de Merlin à marée basse, suivez le mini-souterrain… Une visite complémentaire à Glastonbury, inoubliable en famille ! Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel Le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre à Glastonbury depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée au terminal de Folkestone, débarquez du train et suivez la M20 vers Londres. Suivez ensuite les indications vers la M26 et puis la M25. Empruntez enfin la A303 qui vous mènera dans le Somerset et suivez la direction Glastonbury.

Visitez le Herefordshire

Post image

Préparez un voyage en famille dans ce comté au charme fou Loin du tumulte de Londres, le Herefordshire est un véritable havre de paix au charme bucolique et à l’art de vivre incomparable. Situé à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Birmingham, à la frontière avec le Pays de Galles, il se dispute avec le Shropshire le titre de « comté le plus rural d’Angleterre ». Avec une densité de population de seulement 82 habitants par kilomètre carré (contre 395 pour le reste du royaume), le Herefordshire est en effet avant tout un territoire où l’agriculture prédomine, en particulier la fruiticulture. Cette spécificité le rend particulièrement agréable à visiter pour ceux qui veulent faire un voyage en famille dans cette autre Angleterre, pastorale et terrienne. Une brève histoire du comté du Herefordshire Les premières mentions du comté datent du règne du premier grand roi d’Angleterre, Athelstan, au XXème siècle après Jésus Christ. Avant cela, la région était sous domination galloise, comme l’atteste encore aujourd’hui la forte proportion de mots gallois dans le patois local ou la toponymie de certaines villes. Les anglo-saxons se sont emparés du territoire au VIIème siècle, qui passa sous contrôle danois en 915. Ces derniers resteront maîtres des lieux jusqu’à l’arrivée de Guillaume le Conquérant. Il rencontra une farouche résistance de la part du seigneur Edric le Sauvage, qui, aidé par les gallois, mettra deux ans à se soumettre. Le Herefordshire retournera définitivement à la couronne anglaise après la longue période d’anarchie du règne de Stéphane de Blois, le petit-fils de Guillaume le Conquérant. A toutes les périodes de son histoire, le Herefordshire fut une contrée agricole, où l’activité manufacturière resta quasiment inexistante. Les seules exceptions furent le travail de la laine et la production de cidre, pour laquelle le pays reste encore réputé. Visite en famille de Hereford Fondée sur les bords de la Wye, Hereford est une petite cité peuplée de 60,000 habitants environ. Devenue évêché en 676, elle est encore aujourd’hui une magnifique ville épiscopale qui se visite en famille. Elle accueille chaque année de nombreux touristes qui viennent visiter sa célèbre cathédrale. La splendide cathédrale de Hereford © crédit : Shirophoto Construite en 1079 à l’emplacement de la sépulture du saint roi Aethelberht II, réputé faiseur de miracles, la cathédrale de la Sainte-Marie et de Saint-Ethelbert est un monument qu’il ne faut rater sous aucun prétexte quand on visite le Herefordshire, ou quand on voyage dans l’est de l’Angleterre. Outre sa beauté intrinsèque, l’édifice recèle un trésor fascinant, la Mappa Mundi ou « Carte du Monde ». Datant de la fin du XIIIème siècle et haute d’environ un mètre soixante, c’est la plus grande et la plus précise des cartes de ce type au monde. Les tracés sont faits à l’encre noire, avec des ajouts de couleur rouge (la Mer Rouge est peinte en rouge !), d'or, et du bleu pour l'eau. L’autre merveille de la cathédrale d'Hereford est la « bibliothèque enchaînée ». Les livres sont en effet enchaînés aux tablettes pour éviter qu’on les dérobe. La collection de cette bibliothèque compte plus de deux cents manuscrits médiévaux superbes dont le Hereford Gospels datant du VIIIème siècle. En Europe, c'est la plus grande bibliothèque de ce genre possédant toujours ses chaînes, ses tiges et ses verrous.  En dehors de la cathédrale, la visite de Old House est vivement conseillée. Cette vieille maison – comme son nom l’indique – fut construite en 1621 et abrite aujourd’hui un musée accueillant des expositions retraçant la vie des anglais au XVIIème siècle. Si vous êtes amateur de cidre, nous vous conseillons la visite du musée du cidre qui retrace l’histoire de cette spécialité locale. Le musée du cidre à Hereford. © crédit : Rob Purvis Dore Abbey Fondée en 1147, Dore Abbey est une abbaye cistercienne située dans la Golden Valley, à proximité de la rivière Dore. Malgré ces références multiples au métal précieux (Dore, Golden), on ne trouve pas d’or à cet endroit, mais de jolies pierres ! Dore Abbey a été construite il y a près de 900 ans © crédit : janevans35 Remarquablement conservées, les abbayes de la Sainte Trinité et Sainte Marie ont abrité une relique liée à la Sainte Croix et sont devenues un lieu de pèlerinage à partir de 1321. Eastnor castle Le château Eastnor est probablement l’un des plus beaux d’Angleterre. Bâtiment massif, flanqué de tours de guets et renfermant un donjon, on pourrait le croire d’époque médiévale. L’imposant château d’Eastnor, à Ledbury. © crédit : Stoyan Tenev Il a pourtant été construit au début du XIXème siècle par John Cocks. Il est très utilisé aujourd’hui pour des réceptions, des mariages ou des séminaires. En outre, son domaine, idéal pour une visite en famille, sert de terrain d’essai à la marque Land Rover, qui laisse la possibilité aux visiteurs de conduire les derniers modèles de leurs célèbres tout-terrains. La route du cidre Le cidre est sans contestation possible le breuvage le plus célèbre du Herefordshire. Depuis des siècles, ses pomiculteurs se sont spécialisés dans la production de la célèbre boisson alcoolisée, qui est la plus consommée au Royaume-uni, devant la bière ! Aujourd’hui, la moitié du cidre consommé dans le pays provient de ce comté. Cette région regorge d’artisans agriculteurs qui vous accueilleront bien volontiers pour une dégustation. Vous pouvez ainsi vous rendre chez Westons, vénérable maison depuis 1880 pour découvrir les secrets de fabrication du cidre traditionnel ou encore chez Gwatkin, petite entreprise familiale très réputée à Moorhampton Park Farm. Pour en découvrir davantage, il existe un joli itinéraire à vélo que l’on appelle « la route du cidre ». Le trajet de 30 km débute à la gare de Ledbury, à l’est de Hereford. Après avoir pédalé une bonne dizaine de minutes, vous pourrez vous délecter des plats succulents cuisinés à Scrumpy House, la maison du cidre Westons. Puis vous pourrez visiter l'une des six fermes sur le chemin pour y dénicher quelques trouvailles locales, comme la Lyne Down Farm. Conclusion Comté au charme rural et paisible, le Herefordshire est à seulement 3h30 de route du terminal Eurotunnel Le Shuttle de Folkestone et est une destination idéale pour un voyage en famille en toutes saisons. Au printemps, les pommiers fleurissent ; en été, ils vous procurent une ombre rafraîchissante ; en automne, ils vous donnent leurs fruits et en hiver, arrive le gui ! Si vous ajoutez à cela la gentillesse naturelle des habitants, vous êtes sûr de passer un séjour inoubliable à la campagne d’Angleterre. Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel Le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel Le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre dans le Herefordshire depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée au terminal de Folkestone, sortez du train et suivez la M20 vers Londres. Continuez jusqu’à la M25 et ensuite la M4 vers Swindon. Sortez à la sortie 15 de la M4 et empruntez la A419 vers le comté du Herefordshire.

Cap vers la péninsule de Penwith

Post image

Penwith est la pointe sud-ouest de l’Angleterre ; soit l’extrémité occidentale des Cornouailles. C’est une superbe péninsule à la beauté austère qui fait face aux flots agités de l’océan. La pointe des Cornouailles est appelée Land’s End. De là les vues panoramiques sont incroyables. Les falaises spectaculaires et les petites criques ajoutent encore à la magie des lieux. Un voyage dans cette partie reculée de l’Angleterre est un must pour qui aime la nature sauvage et les villages côtiers de charme. Les Cornouailles, la riviera anglaise ! Entre les falaises reconnues au patrimoine mondial de l’Unesco, ses collines couronnées de dolmens et de menhirs et ses plages de surfeurs parmi les plus belles au monde, les Cornouailles n’ont rien à envier aux paysages idylliques des îles de cartes postales. Les villages de pêcheurs sont des curiosités en soi et l’accueil dans les auberges pour déguster un repas ou un breuvage local est toujours très accueillant. On y vient en famille pour un « fish and chips » après avoir profité des plaisirs de la plage et des excursions patrimoniales ou ludiques. Les balades sur le Coastal Path, un sentier géré par le British National Trust, sont très prisées par les randonneurs et les familles en quête de découvertes. Penwith, ses plages, ses criques Les plages de Porthcurno, Sennen, St Just, Porthmeor ou St Ives font partie des plages les plus appréciées des surfeurs et des plongeurs. Ils s’y donnent rendez-vous chaque année pour braver les vagues ou explorer les fonds marins. Ces stations balnéaires sont des destinations idéales pour les familles qui souhaitent profiter des joies de la plage en été. Sillonnez la côte pour découvrir quelques petites perles de criques sauvages ! Et tout au bout se trouve : Land’s End Land’s End est le point le plus à l’ouest de l’Angleterre. Les vues sur l’Atlantique y sont incroyables. Land’s End est célèbre pour être le point de départ de l’itinéraire « De Land’s End à John o’Groat » à vélo. C’est d’ailleurs là que vous trouvez le célèbre panneau indicateur affiché dans tous les albums photo des cyclotouristes ! Une curiosité locale que vous rejoignez en 6h de voiture, à partir du terminal Eurotunnel Le Shuttle de Folkestone. Land’s End, le bout du monde en Angleterre ! © crédit : irisphoto1 La ville la plus proche de Land’s End est Saint Just-in-Penwith, une ancienne ville minière de la péninsule. Idéalement située au bord de la lande et à proximité de la côte nord, elle constitue un point de passage agréable pour les visiteurs en voyage. St Michael’s Mount Direction Marazion, à 10 minutes en voiture de Penzance. Cette vieille ville maritime des Cornouailles est très touristique. Et pour cause : elle abrite le St Michael’s Mount qui est une réplique du Mont Saint-Michel avec un imposant château qui surplombe l’île et deux superbes plages appréciées des amateurs de planche à voile et de voile. Le Mont Saint-Michel anglais. © crédit : acceleratorhams C’est également ici que se tiennent plusieurs championnats nationaux et internationaux de ces sports nautiques. Une très belle halte pour les familles avec enfants ! Les mines de Greevor à Penzance Si votre route vous mène vers Tintagel, profitez-en pour visiter les mines d’étain (Greevor tin mine) qui témoignent du passé minier de la région. Les enfants vont adorer porter le casque et descendre dans la mine avec un guide. Autrefois ville de pirates, Penzance est aujourd’hui une ville où il fait bon vivre. L’architecture géorgienne ainsi que le marché couvert de style victorien valent le détour. Le soir, l’ambiance animée est très agréable. Ambiance maritime au port de Penzance. © crédit : samott St Ives, ville côtière d’artistes St Ives est une petit village du district de Penwith. C’est une station balnéaire très prisée en été. Elle est fréquentée par les artistes depuis plus d’un siècle et par les surfeurs depuis des années. Elle se situe au nord de Penzance et à l’ouest de Camborne. Le musée Tate St Ives, avec ses galeries de peinture et ses ateliers d’artistes, est un incontournable pour tous les amateurs d’œuvres d’art. St Ives, ville d’artistes et station balnéaire de premier choix pour les familles. © crédit : Ralf Kabelitz Zennor, la légende de la sirène Situé au nord de Penzance et à l’ouest de St Ives, Zennor est un village charmant de la côte nord du district de Penwith sur lequel plane une légende… Il se raconte qu’un très beau jeune homme chantait tous les soirs à l’église de Zennor. Et qu’une sirène, envoûtée par sa voix douce, enfilait tous les jours une jolie robe pour aller l’écouter chanter. Un soir, le regard des jeunes gens se croisa et ils tombèrent immédiatement amoureux. Matthew jura à sa belle de ne jamais la quitter et la suivit jusque dans la mer pour disparaître inexorablement. Depuis, l’été au coucher du soleil, si vous tendez bien l’oreille, vous pourriez bien entendre le chant du jeune homme porté par la brise. Rendez-vous pour cela sur les hauteurs de Pendour Cove. Encore plus à l’ouest, les îles Scilly La presqu’île de Penwith constitue le point le plus occidental de Grande-Bretagne. Mais, en prenant le traversier, il est possible d’atteindre les îles Scilly. Ce petit paradis est un ancien avant-poste de la puissance britannique et abrite les bureaux administratifs du duché de Cornouailles dirigés par le prince Charles et Camilla. Mais l’archipel est surtout fréquenté par les amoureux de la mer et les ornithologues. Prenez vos jumelles car ici les oiseaux sont nombreux Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche » ou « Le Tunnel »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre à Penwith depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée au terminal de Folkestone, sortez du train et suivez la M20 vers Londres. Continuez sur la M25 puis la M3 avant de rejoindre la A303 et finalement la A30 qui vous mènera à l’extrême ouest de l’Angleterre !

Peak District

Post image

Mettez-vous au vert lors de vos prochaines vacances en famille : rendez-vous dans le parc national du Peak District en Angleterre ! Vous rêvez d’aventures et de vacances au grand air ? Le Peak District, taillé pour l’aventure ! crédit : burnstuff2003 L’Angleterre et son parc national du Peak District vous attendent ! Entre les randonnées pédestres et les balades à vélo, vous aurez l’embarras du choix. Et pour ceux qui aiment les sports de l’extrême, pas de problème : le Peak District a tout ce qu’il vous faut ! De plus, ce superbe parc national ne se situe qu’à 250 km de Londres, soit à environ 4h de Folkestone ou 4h35 de Calais si vous traversez la Manche en voiture avec Eurotunnel Le Shuttle. Chaque saison offre son lot de surprises ; on vous les fait découvrir : Le Peak district, un parc naturel préservé Les parcs nationaux de Grande-Bretagne sont souvent méconnus. Il sont pourtant époustouflants de beauté et offrent des paysages que vous ne trouverez pas ailleurs. Saviez-vous que l’Angleterre et le Pays de Galles en comptent d’ailleurs pas moins de douze ! Le parc national du Peak District est le tout premier parc à avoir été sacré « parc national » en Grande-Bretagne. C’était en 1951. Le parc s’étend sur 1400 km2 -du nord au sud- de Holmfirth à Ashbourne -et d’est en ouest- de Sheffield à Macclesfield. Ses paysages sauvages ont inspiré de grands auteurs littéraires dont Jane Austen et William Wordsworth. Pas étonnant d’ailleurs puisque le plateau du Dark Peak, au nord, voit ses montagnes culminer à 636 m ! Les sentiers de randonnée sont concentrés dans le White Peak, région au sud du parc où habite la majorité de la population. Randonnons dans le parc national du Peak District Les vallons et les landes du parc national du Peak District sont un véritable paradis pour les randonneurs. Lord Byron, poète britannique du 18e siècle, comparait d’ailleurs cette région vallonnée du Derbyshire à la Suisse ! Le parc national du Peak District, paradis des randonneurs. crédit : Owen Mather Paysages grandioses, faune et flore variées, étendues verdoyantes et altitude promettent des moments intenses à toute la famille. Sur votre chemin, vous découvrirez des sources naturelles, traverserez des bois, longerez des canaux et vous aventurerez dans des grottes secrètes. Quelques idées de randonnées pédestres dans le Peak District : Mam Tor (517 m) : comptez 1 journée pour faire cette balade qui mène à ce sommet près de Castleton et Eskdale. Lose Hill (476 m) : le sentier démarre au sud sur la route entre Hope et Eskdale, au niveau du Town Head Bridge. La Pennine Way est une grande randonnée de 439 km allant du Peak District jusqu’à la frontière écossaise. Elle suit la chaîne montagneuse des Pennines, souvent appelée « colonne vertébrale de l’Angleterre ». Kinder Scout (633 m) : garez-vous du côté d’Eskdale et empruntez le Pennine Way en direction de Kinder Scout. Panoramas superbes en perspective. N’oubliez pas vos appareils-photos ou autres caméras, vous en aurez besoin ! Superbe vue du Kinder Scout. crédit : Howgill Pour les randonneurs chevronnés, le 3 Peaks Challenge vous fera escalader les 3 sommets les plus élevés de Grande-Bretagne : Snowdon au Pays de Galles (1085 m), Scafell Pike dans le Peak District (978 m) et Ben Nevis en Ecosse (1345 m). Notez que le 3 Peaks Challenge n’est pas à conseiller à tous les marcheurs. L’altitude, les chemins parfois impraticables et les distances demandent une condition physique excellente et seuls les randonneurs expérimentés ou entraînés retireront tous les bienfaits de ce challenge incroyable. Pour découvrir encore plus de randonnées à pied, à vélo de route, vélo tout terrain, ou encore à cheval : rendez-vous sur le site des National Trails. Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour organiser votre séjour sportif et vous imprégner des paysages à couper le souffle. Enfin petit conseil : pensez toujours à emporter une carte publiée par l’Ordnance Survey, véritable mine d’or pour les marcheurs en tous genres. Leurs cartes sont extrêmement détaillées. Et bien-sûr, n’oubliez pas aussi la bonne vieille boussole ! Sports, aventure et camping en famille Pour les aventuriers et les afficionados de l’extrême, le parc naturel du Peak District est aussi populaire pour la spéléologie, le deltaplane, le parapente et l’escalade. En plus de la randonnée pédestre et cycliste, l’escalade fait partie des sports les plus pratiqués dans le Peak District crédit : Peter Cox Renseignez-vous auprès de l’office du tourisme de votre lieu de séjour pour connaître les activités proposées par les associations et organismes de sport de la région. C’est également dans les parcs nationaux tels que le Peak District que camper prend tout son sens. Ici, vous pourrez admirez les étoiles et dormir dans une yourte ou dans un pod (un cabanon en bois) ; ils offrent confort et apporteront une touche originale à votre séjour. Imaginez-vous planter votre tente au cœur d’une vallée reculée, dans l’une des plus belles régions du pays. Camping classique offrant toutes les commodités ou camping plus rustique, vous comprendrez pourquoi les britanniques sont de fervents campeurs et choisissent ce mode de vacances en famille. Des attractions fun et culturelles pour toute la famille Il y a beaucoup d’attractions à faire dans le Peak District et elles combleront toute la famille. On vous conseille : Go Ape : accrobranche et aventure dans les arbres pour petits et grands. Le funiculaire menant à Height of Abraham : il permet de profiter des vues panoramiques spectaculaires sur la région. The Pavilion Gardens à Buxton : programmez une journée en famille à la découverte de ce superbe domaine. Entrée gratuite et restaurants sur place. The Chestnut Centre, otter, owl and wildlife : ce centre « Châtaigne » est un parc dans lequel vous pourrez observer loutres, hiboux, chats sauvages, renards et bien d’autres animaux sauvages. Il va sans dire que les plus jeunes seront ébahis et reviendront de vacances la tête remplie de souvenirs. Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche » ou « Le Tunnel »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre dans le parc national du Peak District depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée au terminal de Folkestone, sortez du train et suivez la M20 vers Londres. Contournez la capitale en suivant la M25 puis la M1 en direction de la A50 puis de la A515 qui vous mènera dans le parc national du Peak District.

L'Angleterre en famille

Post image

L’Angleterre, une destination qui ravira toute la famille ! L'Angleterre n'est pas la première destination qui nous vient à l'esprit quand on pense vacances en famille. Pourtant… Le Royaume-Uni est, en traversant avec Eurotunnel Le Shuttle, à seulement 35 minutes des côtes françaises. Une fois sur le sol britannique, les activités ne manquent pas ! Découvrez ci-dessous notre sélection des 10 activités les plus appréciées des familles, toutes thématiques confondues : 1. Explorer la Tour de Londres Si Londres accueille bien des sites et des musées incontournables pour qui aime l'Histoire et l'architecture, la Tour de Londres fait partie des passages obligés pour toute famille en visite dans la capitale britannique. Cette célèbre prison, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, est l'une des attractions les plus populaires de la ville. Tantôt prison, tantôt zoo, caserne ou salle des joyaux, elle suscite bien des questions dans la tête des enfants… et de leurs parents aussi ! Des activités (dont un carnet de jeux) pour les enfants sont organisées à la Tour pour éveiller leur curiosité tout au long de la visite. 2. Visiter le château d'Oxford Oxford est une ville étonnante. La vie y est bouillonnante avec son université, ses magasins, ses ruelles et passages secrets. Dans le collège de Christ Church, vous reconnaîtrez la salle de banquet de Poudlard, l'école d'Harry Potter ! Mais, si vos enfants aiment les histoires de fantômes et de château hanté, c'est le Château d'Oxford qu'il vous faut visiter ! L'atmosphère y est ténébreuse… Cette ancienne prison a abrité des meurtriers, voleurs et autres bourreaux. Des guides en costumes d'époque retracent ces terribles moments qui ont marqué les siècles… Frissons garantis.   L’inquiétant château d’Oxford 3. Découvrir les studios Warner Bros. - Les coulisses d'Harry Potter Le Warner Bros. Studio Tour Londres va ravir tous les fans d'Harry Potter. Vous entrez là dans les coulisses d'Harry Potter, au cœur de la magie des films du célèbre héros de J.K. Rowling. Vous aurez accès aux décors, costumes, accessoires et à certains secrets bien gardés qui concernent les effets spéciaux de cette incroyable aventure. Ne manquez pas le bureau de Dumbledore, le Nimbus 2000 d'Harry et la moto et la cabane d'Hagrid. De quoi en mettre plein la vue à vos enfants !   A l’intérieur des studios Warner Bross. Dans les coulisses d’Harry Potter ! 4. Faire un saut à l'époque préhistorique à Stonehenge Ce magnifique site préhistorique est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. En plus de son alignement de mégalithes le plus impressionnant au monde, ses mystères et ses légendes vont à coup sûr impressionner les plus jeunes… Stonehenge fait en effet l'objet de théories farfelues depuis plus de 5000 ans : lieu de culte, temple funéraire, construction extra-terrestre… Laquelle saura vous convaincre ? 5. Randonner sur les sentiers du Dartmoor Le Devon se situe au sud-Ouest de l'Angleterre et se révèle un écrin privilégié pour la randonnée. Ses paysages à couper le souffle ont inspiré bien des écrivains et des artistes. Parmi les parcs nationaux de Grande-Bretagne, celui du Dartmoor couvre 900 kilomètres carrés parsemés d'éruptions de granite, de rivières, de cascades, de falaises, de marais et de landes. Voilà un beau terrain de jeu et un espace privilégié pour se ressourcer en famille en toute quiétude !   Balade en famille dans le parc du Dartmoor. 6. Voyager sous les mers au Blue Reef Aquarium à Hastings Situé à 1 heure à peine de Folkestone, le Blue Reef Aquarium est une attraction incontournable pour toute la famille. Votre visite vous transporte de la côte d'Hastings jusqu'aux récifs tropicaux. Vous traversez un tunnel sous-marin avec des vues incroyables sur les requins, les raies et des bancs de poissons colorés des récifs. Adultes et enfants surmonteront leurs peurs en touchant quelques-uns des reptiles remarquables… Enfin, au-delà des aspects ludiques, l'aquarium éduque aussi sur la sauvegarde de l'environnement.   Au plus près des requins au Blue Reef Aquarium à Hastings. 7. Entrer dans le musée d'histoire naturelle de Londres Il vaut assurément le détour ! Le National History Museum est l'un des plus grands musées d'histoire naturelle au monde. La collection de squelettes de dinosaures est l'une des plus grandes attractions du musée. Les enfants aimeront aussi la reproduction de la baleine bleue grandeur nature et l'araignée vieille de 40 millions d'année. L'entrée est gratuite ! 8. Rencontrer ses stars préférées au Musée de Madame Tussauds Pour rencontrer vos stars préférées réunies en un seul et même endroit, c'est au musée de cire de Madame Tussaud de Londres qu'il faut vous rendre. Plus de 300 célébrités en cire sont représentées : stars de la musique, de la politique, du sport, de la littérature et évidemment du cinéma. Tous y paraissent aussi vrais que nature ! Vous admirerez vos héros en 4D et monterez à l'intérieur d'un mini taxi londonien pour découvrir la fascinante histoire de Londres. Un must pour les familles.   Les Beatles au Musée de Madame Tussauds. 9. Faire un safari à Longleat Si vous séjournez en famille dans la région du Wiltshire, programmez vite votre journée à Longleat Safari & Adventure Park ! Vous y trouverez une propriété de campagne élisabéthaine, un château d'aventures, un labyrinthe et… un parc animalier avec lions et tigres ! Le principe est celui d'un safari : vous restez assis dans la voiture et vous vous aventurez dans la campagne du comté du Wiltshire pour voir défiler les félins, girafes, zèbres, chameaux et bien plus encore. Succès garanti avec les enfants !   Toute une aventure à vivre à Longleat… 10. Manger un fish & chips ! La question des repas se pose inévitablement avec les enfants ! Soyez rassurés, parmi les plats anglais traditionnels, le fish & chips remportera toujours la faveur de vos chérubins ! Filet de poisson (cabillaud ou aiglefin) et frites épaisses ravissent très volontiers petits et grands après une journée au grand air. A déguster dans un pub ou sur le pouce. Un plat qui fait l'unanimité ! Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel Le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. Pour se rendre à Londres depuis le terminal Eurotunnel Le Shuttle A votre arrivée au terminal de Folkestone, sortez du train et suivez la M20 vers Londres. Continuez jusqu’à ce que vous aperceviez les gratte-ciels de la capitale britannique et profitez bien de votre visite !

Le Manoir d'Eastwell

Post image

Offrez-vous un manoir pour la journée ! A seulement 30 minutes en voiture de Folkestone, Eastwell Manor Hôtel & Spa de Boughton Lees, est un hôtel de campagne typiquement anglais, niché au cœur de la campagne paisible du Kent, région connue pour être le "Jardin de l'Angleterre" !

Winter Wonderland, Hyde Park

Post image

Magie de Noël à Hyde Park Du 22 novembre au 5 janvier 2014 Le Winter Wonderland est devenu l'événement incontournable de Hyde Park. Des manèges qui vous feront monter l'adrénaline et tourner la tête autant que la patinoire ! Des attractions féériques et étincelantes à découvrir en famille. Au programme, patinoire, la grande roue pour surplomber la capitale illuminée, le marché de Noël venu d'Allemagne sans oublier les bars et pubs pour s'offrir un repos bien mérité !   Magical Ice Kingdom : Immanquable ! Cette année l'attraction phare sera le "Magical Ice Kingdom", un royaume où se côtoient des sculptures sur glace et sur neige, uniques au Royaume-Uni. Cette expérience impressionnante vous emmènera dans un monde fantastique tout de glace et de neige. 200 tonnes de glace et de neige ont permis à 20 sculpteurs de créer en 4 mois plus de 500 sculptures sur glace et sur neige. Le "Magical Ice Kingdom" créé exclusivement pour le "Hyde Park Winter Wonderland" promet d'être grandiose. Laissez-vous donc mener sur des chemins magiques où vous admirerez l'incroyable beauté de ces sculptures étincelantes exposées dans des salles à thèmes. En vous promenant dans la forêt de stalagmites vous rencontrerez des ours, loups, écureuils et lapins brillant de mille feux. Asseyez-vous dans un coche tiré par un unicorne puis glissez-vous dans le magnifique château de glace ; peut-être oserez-vous même vous approcher de la tanière du dragon avec les chevaliers et les archers et rencontrer la reine de glace dans la salle du trône. Le "Magical Ice Kingdom" aura lieu dans un palais d'hiver de 40m de long sur 25m de large ; il sera refroidi à -8C afin que les sculptures ne fondent pas. Les billets sont maintenant en vente et les réservations se font par créneaux horaires ; veuillez donc choisir celui qui vous convient avant de réserver. Alors, couvrez-vous bien et participez à cette époustouflante expérience arctique ! Laissez-vous envoûter par ce royaume magique de glace et de neige !   La Plus Grande Patinoire du Royaume-uni Autres attractions dont le succès ne se dément pas au "Hyde Park Winter Wonderland" : la plus grande patinoire extérieure du Royaume Uni prendra de nouveau place dans le cadre pittoresque du kiosque à musique de l'époque Victorienne, de la Grande Roue avec vue sur la capitale, du Marché des Anges de Noël, auxquels s'ajouteront cette année le Marché de Noël et le Santa Land pour nos très jeunes visiteurs. Le cirque "Zippos Circus" sera aussi au rendez-vous avec 2 représentations – le "Zippos Christmas Circus" pour toute la famille et le "Zippos Cirque Berserk" en soirée. Le village Bavarois et son vin chaud ! Le Village Bavarois, toujours très fréquenté, servira en abondance Bratwurst et vin chaud au son des groupes de musiciens qui déambuleront tout au long de la journée et de la soirée.   Bars et restaurants de tous genres vous seront aussi proposés ! Le "Winter Wonderland" accueillera également de nombreux manèges traditionnels et à fortes sensations. En savoir plus... Comment y accéder ? Hyde Park Corner (1 minute à pied) – Piccadilly Line ou Green Park (à 10 minutes de marche) – Jubilee Line Idées de visites à Londres   Photo Credits: Winter Wonderland Hyde Park, London by garryknight Hyde Park by HerryLawford Fairground and Cafe by www.hydeparkwinterwonderland.com  

Tate Galerie

Post image

Histoire du lieu C'est au 19ème siècle que tout a commencé. Henry Tate, riche entrepreneur qui tenait sa fortune du raffinage du sucre, collectionnait les oeuvres d'artistes anglais qui ne trouvaient pas leur place à la National Gallery de Londres. En 1889, dix ans avant sa mort, il décide de léguer ses œuvres d'art à la nation. Il offre aussi 80 000 livres sterling destinées à la construction d'un bâtiment pour les exposer au public. Baptisée Tate Gallery en son honneur, la National Gallery of British Art voit le jour. Plus tard, la collection nationale d'art moderne international vient compléter celle d'Henry Tate. Le lieu étant devenu trop exigu, on décide en l'an 2000 de séparer l'ancien du contemporain : c'est la naissance de la Tate Modern. Tate Britain Construite à l'origine sur l'emplacement d'une ancienne prison, la Tate Gallery à Millbank abrite désormais exclusivement des œuvres d'art du Royaume-Uni. Rebaptisée Tate Britain, elle accueille aussi l'exposition du Prix Turner. Tate Modern Erigée sur la rive sud de la Tamise, en face du Millennium Bridge, cette ancienne centrale électrique désaffectée est très impressionnante. Reconvertie en hall d'expositions, l'immense salle des machines (Turbine Hall), d'une hauteur spectaculaire, vous donnera un irrépressible sentiment de vertige. Un lieu qui convient idéalement à des œuvres imposantes comme l'araignée de Louise Bourgeois. L'accès à la collection permanente est gratuit. Pablo Picasso, Salvador Dali, Andy Warhol, Edward Hopper, retrouvez les maîtres qui ont marqué l'art du 20ème siècle et découvrez ceux qui se distinguent déjà dans ce 21ème siècle naissant. Les expositions permanentes ou temporaires, déployées sur sept étages sont organisées par thèmes: • Niveau 3: Material Gestures • Niveau 3: Poetry and Dream • Niveau 5: Conceptual Models • Niveau 5: Idea and Object • Niveau 5: State of Flux Ouverture : • Dimanche à jeudi de 10h à 18h, dernière admission à 17h15 • Vendredi et samedi de 10h00 à 22h00, dernière admission à 21h15 Fermeture : • Les 24, 25 et 26 décembre Extension du Tate Modern, côté sud Une tour de près de 65 mètres de haut, composée de 11 étages, est en projet pour la partie sud du Tate Modern. Ce sont les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre Meuron, déjà auteurs du bâtiment existant, qui ont été chargés du projet. Cette tour apportera une série de salles d'exposition supplémentaires, un restaurant, et des salles de réunions entre autres. Une place avec espaces café est également prévue dans le projet. Boutique et restaurants Avant de reprendre le volant, arrêtez-vous pour prendre un thé au bord de la Tamise, attablé au Tate Modern Café. Mieux, restez dîner au restaurant du musée, situé au dernier étage du bâtiment et appréciez la vue imprenable sur Londres. Et puisque vous avez un véhicule, ne repartez pas sans un souvenir. La boutique du musée propose une multitude d'objets : affiches, gravures, livres, cartes postales et cadeaux ainsi que des produits exclusifs de designers et autres artistes contemporains. Du ludique au plus décalé, toute la famille y trouvera son bonheur. Comment y accéder ? Le musée se situe à Bankside, en face du Millennium Bridge et à côté du théâtre Shakespeare's Globe. Il est préférable de laisser votre voiture dans un parking avant de vous y rendre car vous trouverez difficilement où vous garer autour du Tate Modern. De la cathédrale St-Paul, empruntez le pont Millenium qui offre un accès piétonnier pour traverser la Tamise. Comptez environ dix minutes de marche depuis la cathédrale jusqu'à la Tate Galerie. Une promenade qui vaut le détour ! Southwark (ligne Jubilee) et Blackfriars (lignes District et Circle) sont les stations de métro les plus proches. Plusieurs bus desservent le quartier (nº RV1, 45, 63 100, 381 et 344). Privilégiez l'arrêt « Tate Modern » sur la ligne RV1. Vous pouvez aussi saisir l'occasion d'une balade en bateau.Toutes les quarante minutes, le Tate Boat fait la navette sur la Tamise entre le Tate Britain et le Tate Modern.   Idées de visites à Londres  

Une semaine à Londres

Post image

Un long week-end de sept jours ! « En voyant Londres, j'ai vu autant de vie que le monde peut me montrer ». C'est avec cette citation du célèbre poète britannique, Samuel Johnson, que nous vous avons préparé l'itinéraire ci-dessous ! En route ! Jour 1 : Arrivée en Angleterre - Londres Après une traversée paisible de 35 minutes avec Eurotunnel Le Shuttle dans le confort de votre voiture, vous arrivez en terre britannique. Que l'aventure commence ! A Londres, laissez votre voiture dans l'un des nombreux parkings de la ville et parcourez Londres comme les londoniens : à pied ou en métro. Si vous prenez métros et bus, un conseil : procurez-vous une oyster card. L'Abbaye de Westminster, Big Ben, Trafalgar Square et Covent Garden sont à votre agenda aujourd'hui. Une petite promenade dans Hyde Park et un « afternoon Tea »* (*thé gourmand) dans un palace tel que le Ritz, s'impose. Jour 2 : Au cœur de Londres A Londres, les visites et les repas peuvent vite grever votre budget. Il existe toutefois un tas d'activités gratuites pour les bourses moins garnies ! En effet, la plupart des grands musées londoniens sont gratuits. Consultez ici notre liste qui reprend 10 activités gratuites à faire à Londres. Et si le British Museum, le musée d'histoire naturelle ou le musée des sciences ne sont pas vraiment votre tasse de thé, choisissez un musée dans la liste ci-dessous – surprise garantie ! Le musée d’histoire naturelle - London Natural History Museum • La reproduction plus vraie que nature de la maison de Sherlock Holmes et du Dr Watson. • Hard Rock Café et son Vault : la guitare de Slash des Guns & Roses y est exposée ainsi que le clavecin des Beatles ! • Le Black Museum ou musée du crime à Scotland Yard • Le rendez-vous des magiciens et artistes en tous genre au Magic Circle • Le musée mondial du Rugby Jour 2 et 3 : Londres et les classiques London Bridge est à Londres ce que le Pont Neuf est à Paris. Ce pont emblématique offre une vue magnifique sur la Tamise qu'il surplombe. Et rassurez-vous, il y a bien longtemps que la comptine « London Bridge is falling down »* n'est plus d'actualité ! (*Le pont de Londres s'effondre) Buckingham Palace et la relève de la garde. On en entend toujours parler mais il faut la vivre pour la comprendre. Réussirez-vous à dérider l'un des gardes de la reine ? On vous souhaite bonne chance ! Relève de la garde à Buckingham Palace La Tour de Londres, célèbre prison des rois et aristocrates, renferme aujourd'hui les superbes joyaux de la couronne. A ne manquer sous aucun prétexte ! Les classiques londoniens, au choix ! Jour 4 et 5 : Londres insolite Vous avez arpenté des kilomètres de galeries dans les musées et êtes montés dans le London Eye. Vous avez vu la garde de Buckingham et même Tower Bridge se lever… pas de doute, vous êtes prêts pour l'autre Londres, le Londres insolite à faire en famille ! • Les Churchill War Rooms, ou ses quartiers généraux pendant la seconde guerre mondiale. Churchill War Rooms Les salles sont restées identiques à ce qu'elles étaient en 1945. Une visite fascinante complétée par des expositions sur la vie de Churchill. • Le marchand de glaces Chin Chin Laboratorists propose des glaces originales : c'est le premier marchand à congeler ses glaces à l'azote liquide ! Nuages et fumée blanche, la glace qui en ressort est douce comme du velours et ses arômes exquis. • Le Ghost Bus Tour – non, ça ne s'invente pas ! – vous emmène à la découverte de Londres dans un bus fantôme ! Un vrai spectacle pour toute la famille. The Ghost Bus Tour Essayez aussi les visites de musées la nuit pendant le Museum at Night ou une visite au musée du jouet Pollock's Toy Museum. Originalité garantie ! Jour 6 : Journée shopping ! Une petite sélection des quartiers « shopping à Londres »: Covent Garden, Marylebone, Camden Town, Piccadilly, Portobello Road, Oxford et Regent Street, Carnaby Street, Bond Street, King's Road, Shoreditch, Soho, etc. Sans oublier les grands classiques tels qu'Harrods, Harvey Nichols, Selfridges et Liberty's. Des grands magasins qui mettent les petits plats dans les grands pour combler leurs clients. Et même si vous n'achetez rien, ça vaut le déplacement juste pour le plaisir des yeux ! Jour 7 : On repart ! Mais pas sans avoir pris note de tout ce qu'on reviendra voir lors d'un prochain séjour en famille à Londres ! Et avant de reprendre la navette Eurotunnel Le Shuttle, il vous reste une visite entre Londres et Folkestone : Stonehenge! Au plaisir de vous revoir ! Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel le Shuttle et détendez-vous pendant la traversée de 35 minutes. Pour se rendre à Londres depuis Folkestone A votre arrivée au terminal de Folkestone, sortez du train et suivez la M20 vers Londres. Suivez ensuite l'A20 jusqu' à Londres. Idées de visites à Londres

Week-end à Londres

Post image

Visites, bons plans et astuces Malgré les 35 minutes qui nous séparent de l'Angleterre en Eurotunnel Le Shuttle, la Grande-Bretagne fait partie de ces destinations dont on ne se lasse jamais. Chaque visite, chaque rencontre, chaque repas est une découverte en soi ! On peut y retourner cent fois, on y découvrira toujours une nouveauté, une originalité. Quant à Londres, la ville aux mille itinéraires, difficile de ne pas y prendre goût. Chaque visite de la capitale britannique sert de tremplin à la prochaine ! Vendredi : Arrivée en Angleterre - Londres Après une traversée paisible de 35 minutes avec Eurotunnel Le Shuttle dans le confort de votre voiture, vous arrivez en terre anglaise ! A seulement 1h40 de Folkestone, Londres vous attend ! Après avoir laissé votre voiture à l'hôtel ou dans l'un des nombreux parkings de la ville, sillonnez les rues de Londres comme les londoniens : en transport en commun et à pied. Si vous prenez métros et bus, procurez-vous une Oyster card (disponible au guichet du métro ou en ligne) ; vos voyages et transferts vous sembleront d'une facilité enfantine. Si vous arrivez en fin d'après-midi ou en début de soirée, pourquoi ne pas aller voir un spectacle dans le « West End »*. Comédies musicales, pièces de théâtre et comédiens s'y produisent tous les soirs pour le plus grand bonheur des spectateurs. Si vous avez besoin d'inspiration, voici les 10 comédies musicales que nous vous conseillons d'aller voir ! *quartier ouest de Londres où se trouvent la plupart des salles de spectacles. Samedi : Itinéraire classique Que vous vous rendiez à Londres pour la première ou la centième fois, ne suivez pas un itinéraire précis. Parcourez plutôt les quartiers au gré de vos envies et... du climat ! Bien entendu, certaines visites sont incontournables ! Une balade dans Hyde Park le matin ou l'après-midi. Quel que soit le moment de la journée, venez y admirer la faune et la flore. En été, emmenez un pique-nique et installez-vous pour un moment de détente. Lac « Serpentine » dans Hyde Park Rendez-vous ensuite à Buckingham Palace pour la relève de la garde. Les célèbres gardes immobiles et impassibles de sa majesté, se mettent en mouvement dès 11h40 à la grande joie des touristes. Arrivez-y à l'avance, il y a du monde ! Quittez ensuite Buckingham Palace par Green Park et rendez-vous sur Park Lane pour un bon déjeuner dans l'un des bistros typiquement anglais. Après le repas, direction l'Abbaye de Westminster. Cette abbaye moyenâgeuse a vu défiler rois et reines pour leurs couronnements ainsi que les mariages royaux. Le dernier en date est bien évidemment celui du Prince William et de Kate Middleton. A la sortie de l'abbaye, découvrez le parlement britannique et sa célèbre horloge : Big Ben. Lorsque vous avez visité les grands classiques, partez à l'assaut de la rive sud de la Tamise. Le meilleur moment est - sans nul doute - le crépuscule. Regarder passer les bateaux sur la Tamise avec London Bridge d'un côté et Tower Bridge de l'autre vaut vraiment le détour. La grande roue illuminée – le London Eye – mérite également quelques beaux clichés. N'hésitez pas à y monter pour une vue époustouflante sur la cité londonienne. Le London Eye – figure emblématique de la ville Dimanche – Shopping et musées Vous ne pouvez pas visiter Londres sans une pause shopping ! Et pour maximiser le temps qu'il vous reste avant de reprendre la voiture vers le terminal Eurotunnel Le Shuttle de Folkestone, voici les étapes que vous pouvez ajouter à votre itinéraire. L'ouest de Londres est un bon commencement. Les quartiers de Notting Hill et de Kensington sont plutôt destinés à des boutiques plus chics mais les restaurants et cafés qui parsèment les rues valent bien la visite. Faites du lèche-vitrines sur Kensington Park Road et sur Portobello Road. Ici, magasins d'antiquités, vêtements vintage et boutiques indépendantes se côtoient. Si le cœur vous en dit, vous n'êtes pas très loin du Musée d'Histoire Naturelle ou du Musée Victoria et Albert (plus communément appelé le V&A). Le plus grand musée d'art et de design au monde propose pas moins de 145 galeries et une collection de 4,5 millions d'objets. Cour intérieure du musée Victoria et Albert Terminez votre séjour londonien par une visite du célèbre grand magasin de luxe : Harrods. Mode, beauté, matériel de sport, meubles, tout s'y trouve – à des prix pas toujours abordables, cependant ! Si vous êtes à Londres en famille, on ne saurait trop vous conseiller de visiter l'étage aux jouets ! une vraie caverne d'Ali-baba qui ravira toute la famille. Attention, toutefois, on peut y passer des heures ! Harrods, de nuit. Il est temps de reprendre votre voiture et de vous remettre en route. Prévoyez un petit peu de temps supplémentaire pour profiter des boutiques et des restaurants qui vous attendent au terminal Eurotunnel Le Shuttle de Folkestone. Vous pourrez y acheter les derniers souvenirs pour vos proches. Au plaisir de vous revoir ! Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel le Shuttle et détendez-vous pendant la traversée de 35 minutes. Pour se rendre à Londres depuis Folkestone A votre arrivée au terminal de Folkestone, sortez du train et suivez la M20 vers Londres. Suivez ensuite l'A20 jusqu' à Londres. Idées de visites à Londres

La Tour de Londres

Post image

Château et joyaux ! C'est au 11ème siècle, alors qu'il est roi d'Angleterre, que Guillaume le Conquérant fait poser la première pierre de la White Tower autour de laquelle la Tour de Londres continuera de se développer au fil des siècles. Aujourd'hui, l'imposante forteresse est l'un des châteaux médiévaux les mieux conservés au monde et abrite les célèbres joyaux de la Couronne. Prison royale et donjons sanglants D'abord résidence royale, la Tour de Londres devint rapidement une prison redoutée. Plusieurs rois et reines y seront enfermés et exécutés au fil des siècles. En 900 ans, de nombreux prisonniers seront exécutés à la Tour de Londres ; sept dans l'enceinte même de la prison et les autres sur Tower Hill. Quelques prisonniers célèbres de la Tour de Londres : 1441 - Eleanor, duchesse de Gloucester et belle-sœur du roi Henri V : elle fait fondre une image en cire à l'effigie du roi et sera exécutée pour sorcellerie. 1483 -Edward V et Richard, duc de York : les 2 jeunes princes, fils du roi Edward IV sont jetés dans la Garden Tower par leur oncle Richard, duc de Gloucester qui convoite le trône. Ils seront exécutés dans la même tour qui sera rebaptisée : la tour sanglante. 1535 - Anne Boleyn, reine d'Angleterre et 2ème épouse d'Henri VIII. Il la fait condamner pour adultère et elle sera décapitée peu de temps après. 1618 - Walter Raleigh, explorateur emprisonné et décapité car il revient bredouille de sa chasse à l'or en Amérique du sud. 1941- Rudolf Heiss, bras droit d'Hitler y est emprisonné pendant quelques jours et Joseph Jakobs, espion allemand sera le dernier prisonnier exécuté dans cette tour. Un zoo à la Tour de Londres Au 12ème siècle, le roi Jean constitue une collection d'animaux exotiques rares au sein de la Tour de Londres. Pendant près de 600 ans, la Tour de Londres devient un véritable zoo. Lions, autruches, éléphants, serpents et même un ours polaire sont enfermés dans l'enceinte de l'édifice. La rumeur dit que l'on pouvait parfois apercevoir l'ours polaire pêcher dans la Tamise ! Il devint coutume d'amener des animaux exotiques en tant que présent royal. La Ménagerie Royale, s'agrandit rapidement. En 1835, le zoo de la Tour de Londres sera définitivement fermé et les animaux restants transférés au Zoo de Londres dans Regent's Park, toujours ouvert au public aujourd'hui. Les joyaux de la Couronne 23 578 bijoux et pierres précieuses sont exposés dans la Maison des Joyaux de la Tour de Londres, la pièce la plus célèbre étant sans doute la couronne impériale d'apparat. À elle seule, la couronne impériale est sertie de 2868 diamants, 273 perles, 17 saphirs, 11 émeraudes et 5 rubis. Un sceptre royal, une croix et le plus gros diamant du monde (530 carats) font également partie des pièces les plus étonnantes. Les « Yeoman Warders » et ... les fantômes La Tour de Londres est gardée jour et nuit. Les gardes appelés « Yeoman Warders », recrutés parmi les forces armées britanniques, assurent la sécurité de la tour et de ses visiteurs et font également les visites guidées. Vous les reconnaîtrez grâce à leur costume d'époque. Ces costumes sont les répliques exactes de ceux portés au 15ème siècle, sous le règne de Louis VII. Les 38 « Yeoman Warders » vivent dans l'enceinte de la tour avec leurs familles. En fin de journée, lorsque les portes se ferment, pendant la Cérémonie des Clés, la Tour de Londres devient alors une véritable résidence. Et comme tout château anglais, la Tour de Londres est hantée par des fantômes. Et pas n'importe lesquels ! On y aurait aperçu les fantômes d'Anne Boleyn, d'Henry VII, de Lady Jane Grey, des 2 princes de la tour et … d'un grizzli ! Heures d'ouverture Eté (du 1er mars au 31 octobre) Du mardi au samedi de 9h00 à 17h40 Le dimanche et le lundi de 10h00 à 17h40 Dernière admission à 17h00 Hiver (du 1er novembre au 28 février) Du mardi au samedi de 9h00 à 16h40 Le dimanche et le lundi de 10h00 à 16h40 Dernière admission: 16h00 Fermé les 24, 25 et 26 décembre et le 1er janvier. Comptez 2-3 heures minimum pour une visite complète. Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : "Tunnel sous la Manche" ou "Le Tunnel"). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée, seulement 35 minutes. Pour se rendre à la Tour de Londres depuis Folkestone A votre arrivée à Folkestone, en sortant de la navette, suivez la M20 vers Londres. Suivez ensuite l'A20 et arrivé à Londres, dirigez-vous vers Tower Bridge et la Tower of London.   Idées de visites à Londres   Photo Credits:  

Wimbledon

Post image

Tous les fans de tennis s’y retrouvent ! Vous avez toujours eu envie de vous rapprocher du court central ! Profitez-en en vous rendant à Londres ! Wimbledon est le plus ancien tournoi de tennis au monde. N'importe quel joueur rêve de remporter le tournoi le plus prestigieux du grand Chelem. Wimbledon est un terrain de traditions, la tenue vestimentaire blanche est de rigueur pour les joueurs qui s’affrontent sur une surface très naturelle : le gazon. Visitez le Wimbledon Lawn Tennis Museum et découvrez les spectacles, matches qui nous ont tous fait vibrer ! La visite multidimensionnelle est exceptionnelle ! Guides audio, écrans tactiles … tout est fait pour que petits et grands s’y retrouvent ! Approchez les trophées du championnat, découvrez l’écran 200° et ses effets spéciaux présentant la science du tennis, même John Mc Enroe se matérialisera pour vous parler du jeu de ses adversaires ! Bref, des trésors de souvenirs du monde du Tennis à ne pas manquer. A savoir Le tennis est une adaptation anglaise du jeu de paume introduite par le duc d’Orléans autrefois emprisonné en Angleterre. Le mot « tennis » provient de l'avertissement « Tenez ! » que criait à son adversaire le lanceur de balle au départ d'un échange au jeu de paume et que nos voisins anglais prononçaient avec leur accent« Tenis », d’où la naissance du nom « tennis ». Comment y accéder ? Métro Southfields puis bus 493 ou prenez le train depuis la gare de Waterloo. Idées de visites à Londres   Photo Credits:  

Le Stade de Wembley

Post image

Un stade légendaire ! Deuxième stade le plus grand en Europe après le stade du Camp Nou à Barcelone : le stade de Wembley ! Stade mythique d'Angleterre, Wembley accueille l'équipe de football anglaise pour ses matches à domicile. Des matches de rugby y sont également organisés ainsi que des spectacles et des concerts. De nombreux artistes tels que Muse, AC/DC ou Madonna s'y sont produits. Le stade, totalement rénové il y a quelques années, a une capacité de 90 000 spectateurs. Le stade de Wembley est équipé d'un toit coulissant qui permet de protéger les visiteurs lors d'intempéries ; cela en fait le plus grand stade au monde dont tous les sièges sont couverts. Bon à savoir si vous vous rendez au stade de Wembley L'arche métallique devenue célèbre peut être aperçue à plus de 24 km à la ronde par beau temps L'arche fait 133 mètres de haut, ce qui signifie que la grande roue de Londres (le London Eye) pourrait fonctionner en-dessous ! L'arche pèse le même poids que 10 avions de type 747 Si vous alignez tous les sièges du stade de Wembley les uns derrière les autres, vous obtiendriez une queue de 54 kilomètres 56 kilomètres de câbles électriques parcourent le stade Si vous mettez les deux écrans géants côte à côte, ils feraient environ la même surface que 1200 télévisions de taille moyenne Lors de la construction du New Wembley Stadium, 2000 personnes pouvaient parfois y travailler simultanément Il y a plus de 34 bars et 688 options pour acheter snacks et boissons dans l'enceinte du stade de Wembley Si vous assistez à un match ou un spectacle au stade de Wembley, sachez que vous disposerez d'autant de place pour vos jambes lorsque vous êtes assis que la famille royale dans leur loge ! La circonférence totale du stade fait 1 kilomètre 2618, c'est le nombre de toilettes situées dans le stade de Wembley ce qui en fait le bâtiment public le plus équipé du monde ! Le nouveau stade de Wembley a coûté £750 millions, soit plus de 600 millions d'euros Alors pour comparer les faits ci-dessus à la réalité, une visite au New Wembley Stadium s'impose ! Evénements Pour plus de renseignements sur les événements au stade de Wembley, connectez-vous sur www.wembleystadium.com/Events/2014/ Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche » ou « Le Tunnel »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée, seulement 35 minutes. Pour se rendre au stade de Wembley Métro : Les stations les plus proches sont "Wembley Park" (accessible depuis la Metropolitan ou la Jubilee line) et "Wembley Central" (accessible depuis la Bakerloo line) Adresse : Wembley Arena, Wembley Stadium Complex, Empire Way, London HA9 0DW Idées de visites à Londres  

Toulouse - Londres en Voiture

Post image

A chaque voyage, une découverte de plus ! Les bus à deux étages, les cabines téléphoniques et les taxis noirs tellement typiques… Londres a beau être à deux pas de la France, le dépaysement est total ! Et au départ de Toulouse, Londres n'est que la destination, le voyage s'avère tout aussi intéressant ! Partez de Toulouse et profitez du confort de votre voiture. En route, pourquoi ne pas vous arrêter du côté de Limoges ou même profiter d'une visite à Paris ? Calais n'est qu'à deux heures trente de la capitale française et après 35 minutes de traversée sous la Manche avec Eurotunnel Le Shuttle vous aurez le loisir de visiter Folkestone et son art ou le Kent et sa Cathédrale de Canterbury ! Il ne vous reste plus qu'à vous remettre en route vers Londres. Londres se trouve à moins de 1h40 de Folkestone en voiture ; ville d’arrivée de d’Eurotunnel Le Shuttle. A partir de là, vous avez le choix : soit garer votre voiture dans l’une des gares aux alentours de Folkestone ou d’Ashford et prendre le train ou continuer en voiture. A vous le London Eye, la tour de Londres, Madame Tussauds et le British Museum ! Et pour vous faciliter la vie, nous avons sélectionné pour vous les visites importantes à faire dans la capitale britannique. 1. Le London Eye ou la grande roue de Londres Cette grande roue haute de 135 mètres offre le plus haut panorama de Londres. Lorsqu'elle fut montée en 1999, le London Eye, était la grande roue la plus haute du monde. Elle a aujourd'hui été dépassée par une autre à Singapour mais reste cependant la plus haute en Europe. La nuit tombée, elle s'illumine offrant aux habitants de Londres un spectacle grandiose ! Pour en savoir plus sur le London Eye 2. Le musée de cire de Madame Tussauds L'un des plus célèbres musées de cire au monde. Ici, vous découvrirez les statues – plus vraies que nature ! – d'artistes célèbres, de sportifs, de monarques et de meurtriers ! De Lady Gaga à Charlie Chaplin en passant par Lady Di, les Rolling Stones ou Spiderman, le musée de Madame Tussauds fera le bonheur des petits et grands. Préparez votre visite au musée de Madame Tussauds 3. Hyde Park Ce parc royal au cœur de Londres fut autrefois l'un des terrains de chasse privilégié du roi Henri VIII. Aujourd'hui, ce parc de plus de 140 hectares est l'un des parcs les plus visités. On y vient pour se dorer au soleil (quand il y en a !), faire un jogging dans les sentiers bordés d'arbres, nager en eaux libres dans le Serpentine, faire de la barque, du tennis ou de l'équitation. Et last but not least*, pour y assister à des concerts. Des Rolling Stones à Pavarotti, Hyde Park est bel et bien un autre fleuron de Londres. 4. Une comédie musicale dans le West End Une visite de Londres ne serait pas complète sans assister à une comédie musicale dans le West End. De nombreux spectacles, théâtres, comédiens se produisent dans ce célèbre quartier de l'ouest de Londres. Nombre de comédies musicales sont devenues des classiques incontournables. En voici 10 qui vous enchanteront : - The Lion King - We Will Rock You - Mathilda - Thriller - Phantom of the Opera - Billy Elliot - The Book of Mormons - Les Misérables - Stomp - Wicked Les 10 comédies musicales londoniennes incontournables 5. The National Gallery Dominant Trafalgar Square, la National Gallery expose plus de 2300 peintures et objets d'art. C'est ici que se trouvent les fameux Tournesols de Vincent Van Gogh ou le Samson et Dalila de Rubens. Une collection incroyable et des expositions inédites à découvrir tout au long de l'année. Préparez votre visite à la National Gallery 6. The Tower of London La Tour de Londres, célèbre prison médiévale, au bord de la Tamise. C'est ici que sont exposés les joyaux de la Couronne britannique. Plus de 20.000 pièces, bijoux, objets sertis et pierres précieuses font la joie et l'admiration des visiteurs. C'est également ici que rois et reines célèbres furent emprisonnés et exécutés par décapitation ! Préparez votre visite à la Tour de Londres Vous l'avez compris, Londres n'est pas l'une des villes les plus visitées en Europe par hasard ! Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. De Toulouse prenez l'autoroute A62 vers Bordeaux/Paris. Prenez ensuite l'A20 vers Paris, puis l'A10 et enfin l'A1 et l'A16 vers Calais. Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette et détendez-vous le temps de la traversée de 35 minutes. * "last but not least" = "enfin" Idées de visites à Londres

Buckingham Palace

Post image

Pour une photo royale ! Le palais de Buckingham est célèbre pour deux choses : la relève de la garde royale et son balcon ! La relève de la garde Elle a lieu tous les jours en été et tous les deux jours en hiver à 11h40 précises. Les gardes de la reine restent à leur poste pendant deux heures et sont ensuite remplacés par leurs collègues. Ils sont entraînés à ne pas réagir aux mouvements, grimaces et autres interpellations du public. En cas de menace sérieuse contre le palais de Buckingham et ses habitants, ils réagiront selon un protocole bien défini. Lorsqu'ils intègrent la garde royale, les soldats prêtent le serment suivant :"Lorsqu'il est en poste, le soldat ne peut pas manger, fumer, dormir, s'avachir, s'asseoir ou se coucher !" Horaire de la relève de la garde à Buckingham Palace Le balcon du palais de Buckingham Palace Le balcon le plus célèbre du monde ! C'est à ce balcon qu'apparut la reine Elizabeth II après son couronnement et juste après son mariage pour saluer la foule. Bien d'autres occasions ont mis le balcon du palais de Buckingham à l'honneur mais on retiendra surtout le Prince Charles et Lady Diana lors de leur mariage en 1982 et plus récemment le Prince William et Kate Middleton en 2011. Bon à savoir lors d'une visite à Buckingham Palace Le palais de Buckingham est la résidence principale de la reine d'Angleterre. D'autres membres de la famille royale y ont également leur bureau et/ou des appartements. Il y a toujours un drapeau qui flotte sur Buckingham Palace. Si la reine est "à la maison", c'est le Royal Standard alors que si elle est absente, c'est le Union Jack qui flottera. Buckingham Palace se compose de 775 pièces dont 52 suites et 78 salles de bains. On y trouve aussi une chapelle, un bureau de poste, une piscine, un restaurant réservé aux employés, un cabinet de médecins et un cinéma ! 800 personnes travaillent au sein de Buckingham Palace. Les métiers les plus étonnants sont : les "fendersmiths", qui sont en charge de l'entretien des cheminées du palais et les horlogers qui sont responsables, à plein temps, des 350 horloges dispersées dans tout Buckingham. Buckingham Palace, c'est encore 1514 portes et 760 fenêtres ; celles-ci sont lavées toutes les six semaines ! Les jardins de Buckingham, qui s'étendent sur un peu plus de 160 hectares, sont splendides : on y recense pas moins de 350 espèces de fleurs sauvages. Un court de tennis, un lac ainsi qu'un héliport font également partie du paysage. Un chiffre qui fait tourner la tête : Buckingham Palace s'étend sur 77 000 mètres carrés. De nombreuses personnalités ont séjourné à Buckingham Palace : le jeune Wolfgang Amadeus Mozart à 7 ans, Mendelssohn, Strauss, Charles Dickens, J.F. Kennedy, Ghandi, Nelson Mandela et bien d'autres. Et enfin Lors de votre visite au palais de Buckingham, essayez de reconnaître les musiques jouées par l'orchestre militaire lors de la relève de la garde : Abba et les Beatles en font partie et, tendez bien l'oreille car si vous entendez le célèbre Happy Birthday, cela signifie qu'une personne de la famille royale fête son anniversaire ce jour-là. Il ne reste plus qu'à découvrir de qui il s'agit ! Comment y accéder ? D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais. Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : "Tunnel sous la Manche" ou "Le Tunnel"). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans le Shuttle et détendez-vous le temps de la traversée, seulement 35 minutes. Pour se rendre à Buckingham Palace Métro VICTORIA Renseignez-vous ici : www.royal.gov.uk/

Pas de Résultats.