Le château d’Edimbourg

Edimbourg-image1

Le château d’Edimbourg est un des joyaux de l’Ecosse.

Si vous faites un voyage en Ecosse prenez la peine de vous rendre au château d’Edimbourg. Véritable joyau national, c’est probablement le monument le plus emblématique d’Ecosse, symbolisant la puissance de la monarchie de cette nation. 

Perché sur un volcan (heureusement éteint depuis longtemps), le « Edinburgh Castle » est une destination parfaite pour un voyage en famille car il captive tous les visiteurs, les petits comme les grands. 

Une histoire fascinante et mouvementée

Les origines du château d’Edimbourg semblent remonter à la nuit des temps, ajoutant un peu plus à son mystère et à son aura. Des traces de présence humaine remontant à l’âge de bronze y furent en effet découvertes.

Bien que situé au-delà du mur d’Hadrien, on y a retrouvé des traces plus récentes d’occupation romaine, datant du 2ème siècle avant JC.  En 638, les conquérants angles s’emparent du piton rocheux où se trouve déjà des fortifications, et nomment ce dernier : piton Edimbourg.

Après que les Stuart sont proclamés souverains d’Ecosse, le château devient résidence royale à la fin du XVème siècle et se dote d’une artillerie efficace dont le fameux canon Mons Meg, toujours en place aujourd’hui.

Le château subira les assauts des armées de Cromwell en 1650, dont il gardera des stigmates visibles encore aujourd’hui ; il devient d’ailleurs un lieu de garnison important. 

Les anglais ajoutèrent ensuite des édifices à la structure pour emprisonner des opposants durant la guerre de Sept Ans et la guerre d’indépendance américaine.

Ayant perdu son utilité militaire ou politique au XXème siècle, le château reste aujourd’hui le symbole de l’identité écossaise, et est également le monument le plus visité d’Ecosse.

canon Mons MegL’impressionnant canon Mons Meg crédit : Lee Sie

Ce qu’il faut absolument voir dans le château d’Edimbourg

Le château situé au sommet de la rue High Street, autrement appelée Royal Mile, regorge de joyaux parmi lesquels :

les Honours of Scotland

Les « Honneurs de l’Ecosse » sont tout simplement les joyaux de la couronne écossaise, datant des XVème et XVIème siècles. Il s’agit des plus vieux regalia, c’est-à-dire les emblèmes de royauté, des îles britanniques. Ils se composent de la couronne elle-même, qui fut portée par Robert Ier dit « le Bruce », de l'épée d'apparat et du sceptre. Compte tenu de leur valeur inestimable, il n’est pas possible de les photographier.

la Pierre du Destin

Egalement appelée pierre de Scone ou oreiller de Jacob, la Pierre du Destin est, selon les légendes celtiques, censée rugir de bonheur quand le roi légitime d’Irlande met un pied dessus. D’apparence assez commune malgré son histoire extraordinaire, on ne connaît pas avec exactitude son origine.

Elle fut utilisée pour le couronnement des rois d’Ecosse jusqu’en 1292 et le sacre de Jean Balliol. Capturée par Edouard Ier d’Angleterre en 1296, elle fut placée sous le trône des souverains anglais pendant 700 ans avant d’être rendue aux écossais en 1996, le jour de la Saint André. Elle fut déposée au château d’Edimbourg, près des Honneurs de l’Ecosse, à l’issue d’une cérémonie solennelle à laquelle prirent part plus de 10,000 personnes.

le Mémorial national d'Écosse de la guerre

Ce monument, commémorant la Première Guerre mondiale, a été érigé le 14 juillet 1927 en l’honneur des soldats ayant servi dans les armées d’Ecosse durant les conflits du XXème siècle. Il a été construit en face du Grand Hall du château, au milieu de la cour d’honneur.

Le MémorialLe Mémorial « Scottish National War Memorial » crédit : Nilfanion
le Mons Meg, un canon de siège du XVe siècle

Véritable « star » du château d’Edimbourg, le Mons Meg est un énorme canon de six tonnes, fabriqué dans la ville de Mons, en Belgique, au milieu du XVème siècle. C’est l’une des deux bombardes offertes par le Duc de Bourgogne, Philippe le Bon à son neveu, James II d’Ecosse.

Le Mons Meg pouvait projeter un boulet de 150 kg  jusqu’à 3,2km ce qui est considérable pour l’époque. Il ne fut cependant utilisé qu’une seule fois contre les Anglais, au château Norham. Son poids (environ 6 tonnes) rendait ses déplacements périlleux. Il fut définitivement placé au château d’Edimbourg en 1650.

la St.Margaret's Chapel

Selon la légende, Margaret ou Marguerite en français, Sainte patronne de l’Ecosse, a prié dans cette chapelle. En réalité, l’édifice a été bâti quelques dizaines d’années après sa mort par son quatrième fils, qui devint le roi David 1er d’Ecosse. Quand le château d’Edimbourg fut capturé par Randolph de Moray, tous les bâtiments furent anéantis à l’exception de la chapelle. Aujourd’hui, elle est le monument d’architecture normande le plus ancien d’Edimbourg.

Le son du canon

Tous les jours, sauf le dimanche, vous pourrez assister à une cérémonie militaire spéciale à 13h pile, appelée la « One O’Clock Gun ».

Elle commémore le coup de feu qui permettait aux marins écossais d’ajuster leurs horloges. Le son est assez fort si vous êtes dans l’enceinte du château, vous voilà prévenus !

Le One O’Clock GunLe « One O’Clock Gun » crédit : Jcfrye

Quelques infos pratiques pour la visite du château

Le château d’Edimbourg est ouvert  tous les jours, sauf à Noël,  à 9h30 du matin. La fermeture officielle est à 18h00 en été (jusqu’au 30 septembre) et à 17h00 durant les mois d’hiver (du 1er octobre jusqu’à fin mars).

Il est vivement conseillé de consacrer au minimum deux heures à la visite de ce monument exceptionnel.

Le prix du ticket pour adultes est de £16,50 (£13,20 pour les plus de 60 ans). Les enfants âgés de 5 à 15 ans devront débourser £9,90. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 5 ans.

Pour accompagner votre visite, un livre-guide est à votre disposition en 9 langues, dont le français, pour £5. Vous aurez également la possibilité de louer un audio guide en français pour obtenir des explications détaillées sur le château.

En plus d’Edimbourg, l’Ecosse est une destination incroyable, tant par la beauté de ses paysages que par la gentillesse de ses habitants. Nous vous conseillons vivement de vous y rendre en voiture pour découvrir la région environnante. A seulement 35 minutes de traversée avec Eurotunnel Le Shuttle, l’Angleterre vous attend… Et l’Ecosse n’est plus très loin !

Comment s’y rendre ?

Pour visiter le château d’Edimbourg depuis la France, le plus simple est de traverser la Manche avec Eurotunnel Le Shuttle. Rendez-vous sur l’autoroute A16 pour aller à l’Enregistrement du terminal de Calais. Une fois arrivé à Folkestone, en Angleterre, vous pourrez contourner Londres par l’Est et suivre l’A1 jusqu’à la capitale écossaise.

Réservez

à partir de 37€
Voyagez à partir de 37€ par voiture l'aller* *37€ Offre 1 à 2 jours - Billet uniquement vendu en aller-retour. Valable jusqu'à 2 jours calendaires, le voyage retour doit être effectué avant minuit (heure locale) le deuxième jour. Réservez maintenant