Le métro de Londres

Le metro de Londres hero

Avec 150 ans d’expérience, le métro de Londres fait toujours ses preuves

Le b.a.-ba du métro londonien

Plus de 400 kilomètres de tunnels souterrains parcourent la ville de Londres. Ces tunnels sont répartis en 13 lignes et 270 stations de métros.

La ligne « Metropolitan » fut inaugurée en 1863. C'est la toute première ligne de métro au monde. Mais en 150 ans, le « tube » - tel que les londoniens le surnomment – a bien évolué.

Plan du métro

Arrivés dans la station de départ, procurez-vous un plan. Ils sont disponibles gratuitement dans les stations. Repérez votre station de départ et la destination. Après, suivez les lignes de couleurs – référez-vous à la légende pour en connaître le nom, c'est plus facile – et notez à quelles intersections vous devez changer de ligne. Un vrai jeu d'enfant.

Plan du métro de Londres
Plan du métro de Londres - Le «tube»

Attention, sachez à l'avance vers quel point cardinal vous vous rendez. Northbound/Southbound et Eastbound/Westbound* – c'est primordial !

* en direction du nord / du sud / de l'est / de l'ouest

Les billets et la carte « Oyster »

Un billet de métro simple vous coûtera entre £4.70 et £12.50 dépendant du nombre et de la proximité des zones traversées.

On vous conseille d'acheter une carte « Oyster ». Cette carte bleue vous permet de voyager dans tout Londres, tant sous la terre qu'au-dessus ! Les cartes sont disponibles aux guichets des métros ou dans les centres d'information touristique. Lorsque vous avez votre carte, ajoutez-y du crédit. Dirigez-vous vers une machine et procédez au paiement à l'aide de votre carte bancaire.

Le métro londonien facile avec l' « Oyster Card »
Le métro londonien facile avec l' « Oyster Card »

Les tarifs du métro avec la carte « Oyster » varient de £2.20 à £8.90 selon les zones.

Vous pouvez maintenant passer votre carte « Oyster » sur le macaron jaune qui ouvrira les barrières de sécurité !

Les escalators

Ils sont vertigineux. Vraiment !

Empruntez les escaliers si vous souhaitez faire un peu d'exercice sinon prenez les escalators. Rappelez-vous, si vous restez immobiles sur les escaliers mécaniques, tenez votre droite. Si vous êtes pressés et décidez d'avancer, descendez à gauche. C'est la règle d'or du métro londonien !

Certaines stations plus anciennes sont munies d'ascenseurs.

Descente vertigineuse – Métro de Londres
Descente vertigineuse – Métro de Londres

Heures de pointe

Comme dans toutes les grandes villes européennes, si vous êtes en vacances à Londres, mieux vaut éviter d'emprunter le métro aux heures de pointe ! Il y a vraiment beaucoup de monde. Si vous n'avez pas le choix, armez-vous de patience et ne vous habillez pas trop chaudement, le métro londonien est plutôt étouffant à ces heures !

Les heures de pointe approximatives sont 8h – 9h40 et 17h – 18h40.

« Mind the gap » !*

L'annonce de la ligne sur laquelle vous vous trouvez ainsi que celle de la prochaine station sont d'une aide précieuse. Vous saurez directement si vous êtes dans la bonne direction. Les attractions touristiques sont même annoncées. Par exemple, Buckingham Palace ou le British Museum.

A votre sortie du train, vous entendrez le célèbre « mind the gap »* qui vous rappelle qu'un vide entre le train et le quai peut être dangereux.

*attention au vide (entre le train et le quai)

La sortie

Arrivés à destination, suivez le panneau « Way out », il vous mènera vers la sortie. Passez votre carte « Oyster » sur la borne à la sortie et… à vous London !

Derniers détails

Sachez que les trains du métro circulent entre 5h40 et 0h40 la semaine. Renseignez-vous sur les heures exactes dans vos stations de départ ou d'arrivée, les horaires varient de l'une à l'autre.

Si vous vous retrouvez devant une porte close au métro, prenez un taxi ou le bus de nuit !

Planifiez vos voyages en métro

Quelques faits

  • A 69 mètres de profondeur, la ligne « Jubilee » est la ligne la plus profonde du réseau.
  • Il y a 64 ascenseurs encore en activité dans le réseau de métro londonien. Le plus profond est à la station Hampstead – à 55 mètres de profondeur.
  • Le voyage en métro le plus long sans changer de ligne est de 55 kilomètres.
  • Pendant la seconde guerre mondiale, le British Museum utilisa une partie de la ligne Piccadilly pour y stocker ses trésors.
  • Malgré son nom « Underground » qui signifie souterrain, 55% du réseau londonien est en surface !
  • C'est la station de Baker Street qui compte le plus de quais : 10 au total.
  • La ligne Jubilee est la seule ligne du réseau de métro de Londres qui possède au moins une connexion avec toutes les autres lignes.
  • Le métro de Londres a servi d'abri à la population britannique lors des raids aériens de 1940.
  • Les objets les plus cocasses retrouvés dans le métro : un poisson globe empaillé, un sabre de samouraï et un crâne humain !
 

Comment y accéder ?

D'où que vous veniez, rendez-vous à Calais.
Prendre l'autoroute A16 pour rejoindre le terminal d'Eurotunnel le Shuttle (suivre systématiquement les indications : « Tunnel sous la Manche »). Prenez la sortie 42 et vous vous retrouvez face à l'enregistrement. Embarquez dans la navette Eurotunnel le Shuttle et détendez-vous pendant la traversée de 35 minutes.

Pour se rendre à Londres depuis Folkestone
A votre arrivée au terminal de Folkestone, sortez du train et suivez la M20 vers Londres. Suivez ensuite l'A20 jusqu' à Londres.

Idées de visites à Londres

Le metro de LondresGal1
Le metro de LondresGal2
Le metro de LondresGal3
Le metro de LondresGal4

Réservez

à partir de 37€
Voyagez à partir de 37€ par voiture l'aller* *37€ Offre 1 à 2 jours - Billet uniquement vendu en aller-retour. Valable jusqu'à 2 jours calendaires, le voyage retour doit être effectué avant minuit (heure locale) le deuxième jour. Réservez maintenant